Verstappen choisit ses 3 moments les plus faibles de la saison F1 2022

A part les problèmes de fiabilité du début

Recherche

Par Franck Drui

19 décembre 2022 - 18:06
Verstappen choisit ses 3 moments (...)

Il n’y a pas vraiment eu de points faibles pour Max Verstappen directement cette saison mais le pilote Red Bull a surtout souffert de quelques problèmes de fiabilité en début de saison, qui l’a fait douter à un moment que son équipe pourrait battre Ferrari en 2022.

La situation s’est toutefois assez rapidement retourné en sa faveur et en celle de son équipe. Alors lorsqu’on demande au Néerlandais de citer ses propres mauvais week-ends cette année, à part ces problèmes qui n’étaient pas de son fait, il en évoque trois : Monaco, Silverstone et Singapour.

Les qualifications à Monaco ont vu Verstappen quatrième après qu’un tête-à-queue de son coéquipier Sergio Perez l’a empêché de terminer un dernier tour rapide - ce qui aurait provoqué des tensions au sein de l’équipe entre les pilotes plus tard dans la saison.

Sa course à Silverstone a été entravée après avoir couru sur des débris au début, causant des dommages au plancher. Quant à Singapour, le manque d’essence en qualification le laissant sur la quatrième ligne de la grille n’a pas été compensé en course.

"Monaco et Silverstone n’ont pas été terribles mais le pire pour moi c’était Singapour. C’était juste un week-end terrible, tout s’est mal passé," explique Verstappen.

"Depuis les réglages de la voiture vendredi, les problèmes de fonctionnement, le manque de carburant en qualifications, et tout s’est mal passé en course. Parfois, vous avez ce genre de week-ends. Singapour était un week-end à oublier."

Quoi qu’il en soit, après 15 des 22 courses remportées et une saison qu’il a dominé, Verstappen a affirmé sa stature de champion du monde en F1. Cela a-t-il changé quelque chose chez lui ?

"En général, pas grand-chose. Seul ce besoin de gagner un championnat a disparu après 2021, car je sentais que j’avais atteint tous les objectifs en Formule 1. Comme je l’ai dit à l’époque, tout ce qui vient après est un bonus. Cela enlève probablement un peu de pression, mais ne confondez pas cela avec une perte de motivation."

"Une fois que vous êtes au sommet et que vous avez ce goût de la victoire, vous voulez le conserver. Je sais qu’à chaque fois que je suis sur une piste de course, je me lance avec l’envie de gagner."

"Je travaille très dur pour ça. Quand je rentre à la maison après une course, c’est un peu plus détendu grâce à ce que nous avons déjà réalisé en Formule 1."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos