Formule 1

Verstappen : Ce n’était pas un bon premier jour pour Red Bull à Monza

Christian Horner toujours dubitatif sur la fin du mode fête

Recherche

Par Alexandre C.

4 septembre 2020 - 17:46
Verstappen : Ce n’était pas un bon (...)

Comme attendu, les Mercedes ont dominé les séances d’essais libres ce vendredi à Monza, mais Red Bull, et de manière plus surprenante AlphaTauri, apparaissent en embuscade avec leur moteur Honda.

Christian Horner, chez Red Bull, sait bien que son équipe n’est pas particulièrement attendue sur ce circuit. Mais l’interdiction des modes moteur, prévue à partir des qualifications, peut-elle vraiment aider Red Bull à se rapprocher des Mercedes en Q3 ?

« Je pense que nous n’avons pas été très forts sur cette piste historiquement, mais nous nous sommes surpris, au cours des deux dernières années, à surperformer. »

« Nous avons toujours pris des pénalités pour les moteurs auparavant et je pense que sans pénalités ce week-end, nous pouvons espérer obtenir une véritable indication sur notre performance ici. Je pense que les Mercedes sont les favorites. Il va être très difficile de rester avec eux, mais il fait chaud, il y aura probablement une course en un seul arrêt, nous avons vu comment les pneus se sont comportés le week-end dernier et cela pourrait aussi être un facteur intéressant ici. »

« La fin des modes qualifications ? Nous ne savons pas vraiment. Pour nous, ce n’est pas un changement énorme entre les qualifications et la course, donc j’espère que nous ne sommes pas trop affectés par cela. Tout ce qui rapproche les performances est positif pour la Formule 1, nous l’avons eu quand nous étions en tête... il n’y a aucune garantie pour savoir comment cela va affecter un motoriste plutôt qu’un autre. »

Max Verstappen lui fait la grimace : seulement 5e temps des EL2, le Néerlandais confie sans détour que " ce n’était pas une bonne journée " pour son clan.

« Ce n’était pas une bonne journée. J’ai eu beaucoup de problèmes d’équilibre et d’adhérence et il y a encore beaucoup de travail. Ce n’est probablement pas génial, mais nous devons régler nos problèmes d’adhérence. Normalement, quand on a un bon équilibre dans la voiture, les problèmes de pneus se résolvent aussi. »

Le Néerlandais a même tapé légèrement le mur le matin, à la Parabolique…

« On essaie de chercher les limites. Et parfois, on sort large, mais cela ne fait pas beaucoup de différence en essais libres.

« Cela pourrait bien sûr être dû aussi à la voiture, au fait qu’elle a très peu de résistance, des choses comme ça. En tout cas, il y a pas mal de puissance. Je pense que nous avons bien progressé et que nous sommes également fiables. En fin de compte, c’est également important. J’aime aussi beaucoup la façon dont nous travaillons ensemble avec Honda. En fait, je ne regarde que Mercedes, parce que c’est l’équipe qu’il faut battre. Je ne regarde pas beaucoup en arrière. »

Seulement 14e temps de l’après-midi (mais avec un meilleur temps effacé), malgré une très belle séance le matin, Alexander Albon a fait le point sur les forces et les faiblesses de sa voiture.

« Je me sentais bien lors de la séance du matin et l’après-midi n’a pas été mauvais, nous avons juste besoin de retoucher quelques trucs sur la voiture pour les virages à basse et haute vitesse. C’est très serré, comme nous l’avions prévu, et je pense qu’un dixième pourrait faire la différence entre trois ou quatre positions. Nous savons que nous avons des devoirs à faire pour ajuster l’équilibre de la voiture à ce que nous voulons, mais je pense qu’il y a un potentiel pour améliorer notre package ici. Mon meilleur tour en EL2 a été supprimé pour avoir dépassé les limites de la piste dans le virage n°11, ce qui est arrivé à beaucoup d’entre nous aujourd’hui. »

« Ce que nous voyons, c’est des gens qui reviennent dans votre sillage à toute allure dans le dernier virage au début de leur tour et vous êtes donc dans leur air sale, puis vous luttez pour prendre le dernier virage à la corde. Il est évident que tout le monde essaye de se laisser un espace avant de commencer son tour, mais cela devrait être un peu plus facile au début des qualifications car tout le monde pousse en même temps. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less