Formule 1

Verstappen : Avec ce tarmac horrible, pas un seul tour ne m’a donné du plaisir

Et la Turquie devrait être ‘horrible’ pour Hamilton

Recherche

Par Alexandre C.

1er mai 2021 - 19:10
Verstappen : Avec ce tarmac horrible,

Avec une demi-seconde de retard sur la Mercedes de Valtteri Bottas, Max Verstappen a certainement déçu les attentes en qualifications à Portimao.

Et le Néerlandais avait tout de suite trouvé un coupable, faisant part de sa mauvaise humeur après sa 3e place sur la grille : la surface de l’Autodromo do Algarve, qu’il trouve trop glissante. Pour rappel le tracé portugais a été resurfacé l’an dernier, et la piste était censée gagner en maturité cette année.

« On a beaucoup souffert pour trouver de l’équilibre. »

« Je n’ai pas apprécié un seul tour ce week-end à cause de l’état de la piste. »

« J’ai vérifié les temps du Moto GP [Grand Prix de la semaine dernière] et c’étaient déjà les mêmes que l’an dernier. Bien sûr, ils ont un pneu avant un peu différent. »

« Mais en général, c’est juste mauvais. Je me souviens être venu ici l’année dernière avant le Grand Prix et c’était vraiment, honnêtement, le top 3 de mes circuits préférés. Mais ensuite ils ont changé le Tarmac et pour moi, je n’aime plus ça. »

« J’ai commencé les qualifications très, très lentement, je n’avais pas d’équilibre dans la voiture. Nous sommes lentement arrivés à un point où j’étais plus heureux, mais il s’agissait essentiellement de compromettre une chose et de perdre un peu de performance ailleurs, donc ce n’était pas agréable. »

« Puis, j’ai eu mon petit moment chaud au virage 4 dans le premier run de Q3. C’était un tour rapide, mais ça montre que c’était une session vraiment difficile pour obtenir une sorte d’adhérence parce que ce virage se passe à fond et soudainement, la voiture a eu un snap et je suis sorti un peu large. »

« J’ai pensé que je pouvais refaire ce tour. Donc je suis sorti et j’étais dans le même dixième que les Mercedes, et puis dans le dernier secteur j’ai perdu plein de temps avec une Aston Martin qui était devant, puis elle a pris mon aspiration sur la ligne droite, c’était le bazar. »

Un problème similaire devrait se représenter à Istanbul en juin prochain (le Grand Prix de Turquie ayant remplacé celui du Portugal) : la piste aussi a été resurfacée et était sans aucune adhérence l’an dernier. Max Verstappen est déjà terrorisé !

« Je ne veux même pas penser à la Turquie ! »

Et Lewis Hamilton de surenchérir aux côtés du Néerlandais en conférence de presse...

« Ça va être horrible. »

« Je ne comprends pas vraiment, je ne sais pas ce qu’ils font pour que ce soit pire. Mais la Turquie avait l’habitude d’avoir une bonne adhérence et évidemment la dernière fois que j’y suis allé, nous n’en avions aucune. Et nous constatons que nous allons sur de plus en plus de circuits qui semblent changer le tarmac qu’ils utilisent. »

« Donc ce n’est pas génial quand on se bat pour l’adhérence, ça veut dire que c’est plus difficile de suivre les autres voitures, ce qui a un effet d’entraînement. Nous devons demander le retour de ce qui fonctionnait bien avant ! »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less