Formule 1

Verstappen attaque encore Pirelli après des explications toujours ‘confuses’

Russell et Hamilton plus indulgents

Recherche

Par Alexandre C.

19 juin 2021 - 19:57
Verstappen attaque encore Pirelli (...)

La fronde entre Max Verstappen et Pirelli se poursuit : alors que McLaren F1 a rejoint le camp des sceptiques sur les explications de Pirelli, dénonçant un manque de transparence sur les explosions de Bakou, Max Verstappen a remis une pièce dans la machine, après sa pole du Paul Ricard ce samedi.

Bien sûr, le pilote Red Bull se dit « heureux » de voir les pressions être « mieux surveillées » avec l’entrée en vigueur d’une directive technique ce week-end en France.

Mais les explications de Pirelli, selon lesquelles des équipes pouvaient avoir roulé en-dessous des pressions minimales (donc Red Bull), ne sont toujours pas digérées par le Néerlandais. Il demande comme McLaren de la transparence…

Visiblement la réunion entre Mario Isola et les pilotes n’a rien donné de productif !

« Je ne suis toujours pas satisfait de l’explication de ce qui s’est passé à Bakou parce que je ne pense pas que ce soit totalement clair, du moins pour les gens à l’extérieur, les fans. Je sais ce qui s’est passé, l’équipe sait ce qui s’est passé, mais c’est très confus ce qu’ils ont publié. »

« Mais c’est bon, la vie continue, on continue d’avancer en espérant qu’à partir de maintenant on sera en sécurité dans la voiture et que rien ne se passera. »

Pour ce week-end, Pirelli a donc augmenté les pressions minimales de 2 psi : un désavantage pour Red Bull ? Max Verstappen ne le pense pas.

« Fondamentalement, vous utilisez simplement des pressions de pneus plus élevées, donc vous avez moins d’adhérence, mais bien sûr, c’est pour tout le monde. Donc je ne pense pas que cela nuise vraiment à une équipe plus que les autres ? »

Lewis Hamilton est lui un peu plus satisfait des explications données par Pirelli...

Pense-t-il alors que cela affecte plus Red Bull ? Quoiqu’il en soit, la directive ne "change rien" pour Mercedes selon le Britannique...

« Je n’ai aucun problème avec ce qui a été dit lors de la réunion. Comme je l’ai dit l’autre jour, j’ai été surpris que les choses aient besoin d’être clarifiées parce que nous pensions que c’était clair, mais clairement pas. »

« Je suis donc reconnaissant à la FIA d’avoir clarifié les mesures que les gens doivent prendre et j’ai entendu qu’ils mettent évidemment des choses en place pour s’assurer que la surveillance réglementaire soit mieux assurée. C’est tout ce que nous pouvons demander. »

La voix de George Russell, en tant que nouveau directeur du GPDA, était aussi attendue. Qu’a-t-il pensé de la réunion avec Pirelli (la plus longue à laquelle le pilote Williams aurait assisté dans ses fonctions semble-t-il) ?

« C’est juste bon de comprendre les raisonnements, c’était une conversation constructive. Évidemment, ils développent le pneu et simulent tout en s’attendant à une chose. Et si sur quelques voitures, pour une raison quelconque, le pneu réagit d’une manière différente, à quelque chose qu’ils ne mesurent pas, alors évidemment ils vont avoir des résultats différents. »

« C’est donc une bonne chose que nous ayons eu l’explication et la clarification de ces nouvelles règles qu’ils ont mises en place. Donc, pour l’instant, je ne pense pas qu’il y ait de préoccupations du point de vue de la sécurité. »

« Cela a donné une chance aux pilotes d’exprimer leurs sentiments et Pirelli et la FIA ont eu leur chance de s’expliquer. »

George Russell a surtout en tête la question de la sécurité, plus que la polémique autour de Red Bull. Sur ce point au moins, tout est-il assuré pour le Paul Ricard ?

« Nous ne sommes pas les experts, nous ne faisons que piloter, ce sont eux les experts. Donc nous devons comprendre pourquoi ces problèmes sont survenus et maintenant nous le savons. Et maintenant, ça ne devrait plus se reproduire grâce à ces nouvelles réglementations. »

« Du point de vue de la sécurité, tout semble sous contrôle. Il ne nous reste plus qu’à travailler ensemble avec la F1 et Pirelli pour améliorer le côté performance, ce qui est évidemment ce que nous, les pilotes, recherchons. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less