Formule 1

Verstappen appréhende mieux le rôle des commissaires

Après ses journées de travaux d’intérêt général

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 février 2019 - 17:07
Verstappen appréhende mieux le rôle (...)

Max Verstappen est revenu sur ses deux journées de travaux d’intérêt général pour la FIA, qui lui avaient été donnés suite à l’altercation avec Esteban Ocon lors du Grand Prix du Brésil. Le Néerlandais est heureux d’avoir découvert le rôle des commissaires lors de l’E-Prix de Marrakech.

"Ce n’était pas mal" avoue-t-il. "J’ai eu une belle journée à Marrakech. Je suis resté avec les commissaires toute la journée. Vitantonio Liuzzi était aussi présent donc nous avons parlé de karting et du passé. Je me suis aussi amusé. Si vous avez un essai, autant l’exploiter au maximum."

Il a ensuite participé à une réunion des commissaires de la FIA à Genève : "Tous les commissaires du monde entier étaient là, et j’ai même vu Jens Marquadt et Andy Priaulx, donc c’était bien de les rencontrer. Il n’y a rien de mal à ça."

Quant à savoir ce qu’il en retire : "Je me suis amusé. J’ai vu la Formule E en vrai. J’ai aussi entendu comment les commissaires réfléchissent à diverses choses, alors qu’on les voit habituellement pendant dix minutes. Cette fois, c’était dix heures."

Il a également abordé le sujet de l’aileron avant des monoplaces de F1, totalement redessiné en vue de cette saison 2019, mais n’a pas été impressionné par ce qui a coûté cher en développement : "A vrai dire, ce sont 15 millions d’euros jetés par les fenêtres. Je pensais qu’on perdrait beaucoup d’appui mais ce n’est pas le cas. On voit déjà les chronos, nous sommes très rapides."

Red Bull

expand_less