Verstappen a-t-il été ’un compétiteur égoïste’ face à Pérez ?

"Quelque chose de plus gros a dû se passer entre eux"

Recherche

Par Franck Drui

14 novembre 2022 - 14:59
Verstappen a-t-il été 'un compétiteur

Alors que les esprits se calmaient après un GP du Brésil mouvementé, tout le monde parle surtout du refus de Max Verstappen d’aider Sergio Perez à terminer deuxième du classement des pilotes.

L’ancien pilote de F1 Ralf Schumacher a déclaré qu’il était incompréhensible que le champion du monde n’ait pas profité de l’occasion idéale pour obéir à l’ordre de l’équipe en guise de "récompense" pour le soutien de son coéquipier chez Red Bull en 2021 et 2022.

"Il a prouvé lors de sa première année chez Red Bull à quel point il pouvait se battre pour l’équipe," confie l’Allemand.

"J’aurais pensé que ce serait le moment de rendre la pareille surtout qu’il n’avait même pas un podium à céder à son équipier. Je vois cela comme une mentalité de compétiteur égoïste. Max a évidemment beaucoup de succès, mais des choses comme ça peuvent vous coûter du soutien au sein de l’équipe. Et notamment celui de son équipier lorsqu’il en aura vraiment besoin."

"Ce n’est pas propice à un esprit d’équipe apaisé"

Timo Glock, qui commentait le GP avec lui, est d’accord.

"Bien sûr, ce n’est pas propice à un esprit d’équipe apaisé l’année prochaine. Je peux imaginer Perez se demander s’il soutiendra toujours Verstappen. Il y a un an, Perez a fait de Verstappen le champion du monde avec sa défense héroïque à Abu Dhabi sur Hamilton. Maintenant, Max aurait pu aider son coéquipier en retour."

"C’est pourquoi je ne comprends pas pourquoi Max a réagi comme ça. Quelque chose de plus gros a dû se passer entre eux, à voir si cette histoire de crash à Monaco s’est vraiment passée comme le clan Verstappen le dit."

Hamilton - Verstappen, pas d’accalmie en vue

Ce refus d’obéir aux consignes a presque fait passer au second plan un nouvel accrochage entre Max Verstappen et Lewis Hamilton, les rivaux de 2021.

Le Néerlandais insiste sur le fait que son rival britannique "n’a pas laissé d’espace, et c’est ce qui se passe en conséquence."

"Je pensais qu’après l’année dernière, nous avions peut-être tout oublié et que nous pouvions enfin nous battre sans nous rentrer dedans. J’ai pensé sur le coup ’livrons aux fans un grand combat’. Mais vous pouvez sentir si un pilote va laisser de l’espace ou non, et il n’y avait aucune intention de sa part. Mais si vous me demandez si je le referais, je dirais ’sans aucun doute’."

Verstappen, cependant, a été pénalisé pour cette action, le Dr Helmut Marko l’ayant qualifié pour sa part comme "un incident de course".

"Au final, cela n’a plus d’importance. La course était déjà terminée pour nous de toute façon. Nous n’étions tout simplement pas assez rapides au Brésil."

Red Bull

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos