Formule 1

Verstappen à Spa : Je ne crois pas aux contes de fées

Le Néerlandais est plus réaliste que ses patrons

Recherche

Par Olivier Ferret

27 août 2020 - 17:12
Verstappen à Spa : Je ne crois pas (...)

Max Verstappen n’a pas souhaité vendre du rêve à ses fans lors de la conférence de presse à Spa.

Comme les Pays-Bas sont finalement absents du calendrier de cette saison, la Belgique sera encore la course à domicile du Néerlandais même si l’Armée d’Orange est absente cette année le long de la piste des Ardennes belges.

"C’est dommage qu’ils ne soient pas là. Ils ont créé une bonne ambiance avec le temps. Mais je suis content d’être là. C’est une belle piste. J’ai hâte d’être en piste demain. C’est ma piste préférée mais nous manquons de vitesse de pointe. Mercedes a passé un bon hiver, ils ont fait des progrès avec le moteur. C’est pourquoi nous sommes en retard mais nous n’abandonnons pas," explique Verstappen.

Mais pour le pilote Red Bull pas question de promettre une victoire ou encore le titre cette année, même si ses patrons semble y croire encore.

"Je ne crois pas aux contes de fées. Nous avons marqué plus de points que d’habitude. Il semble que nous soyons toujours dans le combat avec eux, mais en fait ce n’est pas vraiment le cas selon moi. Tout le monde parle de la chaleur, ou des pneus... mais en Espagne, nous avons été battus dans la chaleur."

"Nous devons aussi accepter la situation dans laquelle nous nous trouvons. Si vous regardez le rythme pur, nous sommes trop lents et nous comptons pour le moment sur des fautes de Mercedes ou un peu de chance pour gagner une course. Nous avons donc encore beaucoup de travail à faire."

"Selon moi, les deux pilotes devraient être devant moi au championnat," ajoute-t-il en guise de petit tacle à Valtteri Bottas.

Même l’interdiction du mode ’fête’ à partir de Monza ne semble pas le convaincre.

"J’espère que nous nous rapprocherons. Mais cela ne fera aucune différence avec l’avance qu’ils ont. Nous avons trouvé des choses avec notre moteur pour les qualifications pendant l’hiver, mais Mercedes en a trouvé plus, il faut l’accepter."

"Donc, je ne crois pas aux contes de fées mais je crois en un titre à l’avenir, avec Red Bull-Honda. Pour l’année prochaine aussi, cela pourrait être un peu compliqué car les règles sont toujours les mêmes, vous n’êtes pas autorisé à changer beaucoup de choses sur les voitures. Mais en 2022, avec la nouvelle réglementation qui arrive, nous aurons plus de chances."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less