Formule 1

Verstappen a eu peur de subir le même sort qu’à Imola avec ses vibrations

Son pneu avait explosé à Imola en pleine épreuve

Recherche

Par Alexandre C.

14 décembre 2020 - 07:32
Verstappen a eu peur de subir le (...)

Avec une quinzaine de secondes d’avance sur la Mercedes de Valtteri Bottas au final, Max Verstappen a vécu à Abu Dhabi une course sans histoire… Ou pas. Car le pilote Red Bull semblait très inquiet en fin d’épreuve de l’usure de ses Pirelli durs, qui auront fait un relais de 45 tours - puisque la voiture de sécurité virtuelle a été activée par la direction de course au 10e tour seulement.

« Est-ce que vous le voyez, ces vibrations, toutes ces nombreuses vibrations ? » demandait-il ainsi à la radio, à son ingénieur de course, à 11 tours de la fin…

Le Néerlandais confiait ses doutes après la course : il avait subi une crevaison dans pareilles circonstances à Imola cette année. Mais il a su bien gérer ses pneus au final en contrôlant le rythme…

« C’était une course agréable. Nous avons pris un bon départ, et à partir de là, j’ai pu gérer l’écart et prendre soin de mes pneus. »

« La voiture de sécurité est sortie à un moment un peu malheureux, je pense, car nous avons ensuite dû faire un très long relais sur le dur. Heureusement, le pneu s’en est sorti, mais il faut encore le gérer un peu plus. »

« La voiture était vraiment bien, avec un bon équilibre, ce qui permet de gérer, de préserver les pneus et de creuser un écart tout au long de la course. »

« J’ai repensé à Spa, mais bien sûr, à Imola, et donc j’ai gardé un œil sur chaque ligne droite. Mais heureusement, tout s’est bien passé. Le rythme était toujours là, les pneus étaient toujours performants. »

« J’essayais de creuser un peu l’écart. Disons qu’à dix tours de la fin, juste à chaque tour j’essayais de pousser un peu pour avoir une marge de sécurité au cas où vos pneus chuteraient en performance soudainement ou autre, mais ensuite vous ne pouviez pas aller à fond. De toute façon sur cette piste, vous ne pouvez pas le faire parce que c’est juste trop dur pour les pneus et le dernier secteur est assez difficile. »

La Red Bull était ainsi très compétitive sur le circuit de Yas Marina et Max Verstappen ne finit qu’à 9 points de Valtteri Bottas au classement. Un petit exploit...

« Je ne m’attendais pas avant d’arriver ici à gagner la course et à être en pole. »

« En général, je pense que la voiture s’est très bien comportée, et je pense même mieux que prévu, donc bien sûr je suis très heureux. C’est une excellente façon de terminer la saison, un bon coup de pouce pour tout le monde dans l’équipe. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less