Formule 1

Verstappen a été ‘très positivement surpris’ par le V6 Honda

Des débuts parfaits avec les Japonais ?

Recherche

Par A. Combralier

11 mars 2019 - 09:37
Verstappen a été ‘très positivement (...)

Max Verstappen devait forcément appréhender les essais hivernaux : l’unité de puissance Honda, installée pour la première fois dans la Red Bull, allait-elle se montrer suffisamment fiable ?

Les essais catalans ont constitué une bonne surprise de ce point de vue, fort heureusement pour le Néerlandais. Si Red Bull a moins roulé que Ferrari ou Mercedes, ce fut non à cause de la fiabilité de l’unité de puissance, mais d’erreurs de pilotage (deux accidents de Pierre Gasly) ou de boîte de vitesses.

« Pour moi, le plus important, c’était juste d’avoir un ressenti sur le nouveau moteur » confie Max Verstappen à quelques jours de Melbourne.

« C’est une unité de puissance totalement différente donc je voulais juste m’habituer à sa souplesse de conduite. Je voulais comprendre le rétrogradage, tout ce genre de choses. »

« Et j’ai été très positivement surpris. Tout le long, le ressenti était très bon. Nous n’avons pas vraiment dû changer beaucoup de choses sur le moteur pour améliorer vraiment sa souplesse de conduite, et c’est sympathique. Donc c’était un gros point positif. »

« J’ai été aussi surpris de la fiabilité, parce que nous avons fait beaucoup de tours et nous n’avons, en gros, jamais arrêtés par quelque problème. C’est bien sûr ce que vous voulez en essais. Donc ce furent des premières semaines très impressionnantes. »

La fiabilité est une chose, la relation à construire entre Red Bull et Honda en est une autre. Là encore, de ce point de vue, Max Verstappen estime que les débuts de la collaboration avec les Japonais a tout d’une idylle…

« Travailler avec les ingénieurs Honda était vraiment sympathique et plaisant, parce qu’ils savaient exactement ce que je leur disais. Nous nous sommes vraiment compris l’un l’autre, la communication était très facile entre nous. »

« C’est très important pour la saison à venir, surtout lorsque vous vous retrouvez face à des conditions critiques en course, quand vous n’avez pas beaucoup de temps pour décider. Je pense que nous nous sommes vraiment bien compris les uns les autres. C’est pourquoi je pense aussi que ces quelques premières semaines sont très importantes pour apprendre à nous connaître bien plus en profondeur, pour sentir comment nous travaillons. Donc ce furent deux semaines très positives. »

Red Bull

expand_less