Formule 1

Verstappen a changé de préparateur physique pendant l’hiver

Il n’aime pas cette période de l’année passée surtout en salle

Recherche

Par A. Combralier

1er mars 2020 - 16:29
Verstappen a changé de préparateur (...)

C’est pendant l’hiver que la plupart des pilotes effectuent le gros de leur préparation physique (et mentale) ; en effet durant une saison, les occasions de vraiment s’entraîner et affûter sa forme physique se font plus rares.

Max Verstappen a dû un peu bouleverser ses habitudes, puisqu’il a changé cette année de préparateur physique. Pour ses bons et loyaux services, le pilote Red Bull a d’ailleurs offert à Jake, son ancien préparateur, la bouteille de champagne glanée à Abu Dhabi…

Avec son nouveau préparateur, Max Verstappen a-t-il vu ses exercices évoluer ?

« Certains exercices sont un peu différents maintenant, mais dans l’ensemble, vous devrez vous entraîner aux mêmes choses, donc vous ne pourrez pas trop faire de changements. J’ai appris au fil des ans ce qui fonctionne bien et ce qui ne fonctionne pas. Il est un peu plus facile de changer des choses avec un nouveau formateur qu’avec quelqu’un avec qui vous avez travaillé pendant des années. »

Max Verstappen reconnaît cependant ne pas apprécier cette partie pourtant indispensable de son métier…

« Si je pouvais changer tout ce que je n’aime pas, il ne resterait pas grand-chose ! Parfois, il faut souffrir un peu, ça fait partie du jeu. »

Une telle préparation physique est indispensable notamment pour les essais de Barcelone, où Max Verstappen a pu boucler 168 tours en une seul journée.

« Ce sont de longues journées où vous faites beaucoup de tours, mais c’est mieux que d’attendre dans le garage – ce qui arrive quand vous avez des problèmes. Une fois que vous êtes dans la voiture, vous n’avez plus qu’à faire vos tours. »

Physiquement, la F1 est-elle devenue un sport moins physique depuis 2014 ?

« Cela dépend du circuit. Le Grand Prix de Singapour est l’un des plus difficiles, mais une course de karting peut être très exigeante. Cela dépend de ce à quoi vous êtes habitué. Vous devez entraîner des muscles différents entre la F1 et le kart. Dans un kart, votre cou est moins affecté, mais vous sentirez beaucoup plus de douleurs au niveau de vos bras et vos côtes. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less