Formule 1

Verstappen a ’apprécié la bataille’ contre Hamilton au Brésil

Son déficit de vitesse n’était pas possible à combler

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 novembre 2021 - 11:48
Verstappen a ’apprécié la bataille’ (...)

Max Verstappen a terminé deuxième du Grand Prix du Brésil derrière Lewis Hamilton. Le pilote Red Bull n’a pas réussi à contenir son adversaire, mais il avait fait le nécessaire au départ pour tenter de s’échapper.

"Nous avons pris un bon départ. C’était très important de prendre de l’avance, et à partir de là, j’ai juste essayé de gérer mon rythme, puis nous avons eu une voiture de sécurité, une voiture de sécurité virtuelle pour les débris, et d’autres choses" se remémore Verstappen.

"Et à un moment, Lewis était derrière moi et je pouvais voir qu’il avait beaucoup de rythme, et c’était déjà assez difficile à suivre. Nous avons pris les bonnes décisions, en essayant de couvrir leur stratégie, donc il n’y a pas grand chose à dire à ce sujet. Nous étions juste un peu trop lents."

"Ce week-end, ils étaient très rapides dans les lignes droites. Bien sûr, je dois gagner du temps dans les virages, mais c’était très dur pour les pneus ce week-end en piste. Ce n’est pas idéal, mais de toute façon, ils dépassent, donc c’est la seule chose que je pouvais essayer de faire."

Verstappen a toutefois pris du plaisir à livrer ce combat : "Je me suis amusé. Bien sûr, j’aime gagner mais je pense que terminer deuxième, avec la défense que j’ai faite, ça reste satisfaisant."

"Nous sommes toujours en tête du championnat. Vous pouvez clairement voir qu’un week-end tout va bien pour vous, puis l’autre week-end tout va bien pour eux. J’espère que ça va continuer comme ça pour le reste de la saison. De nombreuses choses peuvent encore se passer."

Une défaite qui ne frustre pas le Néerlandais

Verstappen a compris que Hamilton l’attaquerait non pas dans la ligne droite, mais à la sortie des S de Senna, pour ne pas lui donner le DRS. Et lorsque le Britannique a porté son attaque finale, Verstappen savait qu’il ne résisterait pas.

"Le moment décisif, c’est quand nous sommes passés dans le virage 3 et que j’ai su qu’il allait attaquer parce qu’il était super proche. Mais déjà, deux tours avant, je commençais vraiment à avoir du mal avec la motricité et les pneus."

"Donc je savais que ça allait être vraiment difficile, mais on ne sait jamais. J’ai juste essayé de faire du mieux que je pouvais et, bien sûr, une fois qu’il est passé, je me suis accroché en essayant de conserver les pneus jusqu’à la fin."

Il n’est pas frustré d’avoir dû concéder la victoire à son rival pour le titre, et il explique avoir apprécié la bataille. Hormis les départs, c’était leur première bataille roue contre roue en piste depuis leur accrochage de Monza.

"Comme je l’ai dit, j’aime gagner mais on peut aussi apprécier la bataille. J’étais un peu une cible facile, mais d’une certaine manière, j’ai juste essayé de faire de mon mieux. D’une certaine manière, c’est parfois amusant et agréable pour tous ceux qui regardent."

Un déficit de vitesse de pointe impossible à combler

Verstappen admet qu’il ne pensait pas être si loin de Mercedes F1 et de Hamilton ce week-end, mais il ne pense pas que son rival pourra rouler à ce rythme jusqu’en fin de saison : "J’aurais aimé être un peu plus proche, mais ça semblait très difficile pour nous ici."

"Le fait de prendre le nouveau moteur leur fait gagner un peu de performance au début, mais ça va revenir lentement à la normale. Donc peut-être que ça semble un peu plus critique maintenant, mais je suis confiant quant au fait que ça redevienne un peu plus normal."

Le deuxième secteur, plus sinueux, était à l’avantage de Red Bull en course, mais la Mercedes était redoutable dans le premier et le troisième secteur, et Verstappen ne pouvait pas assez s’éloigner avant la ligne droite pour tenir son rival à distance.

"C’est un peu difficile à dire pour le moment. Ici, il n’y a pas beaucoup de virages mais une forte dégradation et, comme je l’ai expliqué avant, ils ont pris un nouveau moteur et ça leur a donné juste un peu plus de performance avec ce moteur."

"Nous n’avons pas cela, et sur un week-end comme celui-ci où la performance en ligne droite est très importante, je devais récupérer du temps quelque part pour essayer d’être au niveau de Lewis."

"C’était dans le secteur du milieu, où se trouvent les virages, et cela signifie que je devais davantage user mes pneus. A un moment, mes pneus n’étaient plus assez en forme pour essayer de défendre, mais c’est comme ça."

"Ce delta de performance va devenir plus petit sur la vitesse en ligne droite, donc je ne suis pas trop inquiet à ce sujet. Je ne pense pas vraiment que nous ayons fait quelque chose de mal."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less