Vers une performance mitigée de McLaren F1 en Autriche ?

Norris et Key discutent de leurs forces et faiblesses

Recherche

Par Alexandre C.

7 juillet 2022 - 19:12
Vers une performance mitigée de (...)

Lando Norris va-t-il poursuivre sa belle série de résultats en Autriche ce week-end, et obtenir un top 6 comme à Silverstone ? Rien n’est moins sûr.

Car la McLaren pourrait souffrir Red Bull Ring, en raison de sa trop faible vitesse de pointe, directement reliée à ses faibles caractéristiques de traînée.

Le directeur technique James Key le reconnaît, la McLaren a fait un pas en arrière en vitesse de pointe par rapport à l’an dernier. Cependant, des contre-mesures sont bien prévues.

« Cette année, nous sommes un peu plus lents en ligne droite que nous ne l’aurions souhaité. Cela dit, nous avons assez de solutions liées à l’aileron arrière pour y remédier maintenant. »

« Je pense que nous tournons autour d’une zone qui nous permet d’avoir l’aileron arrière un peu surelevé en ce moment. Et nous en sommes conscients. »

« Nous voulons désormais essayer d’améliorer l’efficacité de l’extrémité inférieure des ailerons des ailerons pour pouvoir gagner un peu en vitesse de pointe. »

Norris craintif... et optimiste

Un manque de vitesse de pointe ? C’est ce que craint le Britannique avant le Grand Prix de ce week-end.

Mais il reconnaît avoir été aussi agréablement circuit par la performance de sa McLaren à Silverstone, alors qui sait ?

« Nous avons encore une petite faiblesse, disons. Et ce n’est pas seulement l’aileron arrière, il y a plusieurs autres choses qui comptent pour la traînée sur la voiture. Donc ça aide vraiment. Mais vous avez aussi beaucoup de virages à haute vitesse ici. »

« C’est similaire à Silverstone, qui était évidemment un week-end décent pour nous en termes de rythme, sans que nous ayons des évolutions. En fait, ce que nous avions à Silverstone comme évolutions était quelque chose de très petit. Ce n’était pas quelque chose qui nous a vraiment fait gagner plus d’un dixième, d’une certaine manière. »

« J’espère que la voiture peut fonctionner de la même manière au Red Bull Ring qu’à Silverstone, pour avoir une performance décente à haute vitesse, comme dans les lignes droites. »

« La voiture est dans un juste milieu, pas de points forts, je dirais, par rapport aux années précédentes, mais nous sommes juste presque là où il faut sur beaucoup de domaines. »

« L’année dernière, la vitesse en ligne droite était un avantage pour nous et nous avons senti que nous aurions probablement pu opter pour un aileron arrière un peu surélevé certains moments. »

« Mais sinon, ce qui doit bien fonctionner c’est la voiture - la voiture doit toujours bien fonctionner si vous voulez avoir un bon résultat. Et la voiture avait tendance à être très forte à haute vitesse les années précédentes. Nous étions relativement décents dans les lignes droites aussi, les années précédentes. »

« Et les deux se combinent bien sur ce type de circuit. Par conséquent, ça a toujours été une bonne force. Donc cette année, nous devrons attendre et voir. Parce que ni l’un ni l’autre ne sont aussi forts que par le passé. »

« Il y a encore des virages à basse vitesse et des choses comme ça. Donc nous avons encore beaucoup d’opportunités, mais ce ne sera peut-être pas aussi bien que les années précédentes. »

Lando Norris a brillé régulièrement au Red Bull Ring : ce circuit joue-t-il sur l’une de ses forces ?

« C’est un circuit sur lequel je conduis depuis de nombreuses années. »

« En F4 je suis venu ici quelques fois, en Formule Renault ensuite j’ai eu ici, en F3, en F2. Donc c’est un circuit que je connais bien, comme probablement la plupart des autres personnes, je suppose. »

« Une de mes forces est aussi les virages à grande vitesse. Donc quand il s’agit du virage 6, mais aussi du virage 7, le deuxième virage à gauche, ça joue sur certaines de mes forces, et j’y signe généralement de bons temps au tour. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos