Formule 1

Vers une nouvelle désillusion ? Magnussen encore dans l’inconnu avant l’Autriche

Les Pirelli vont-ils fonctionner ?

Recherche

Par A. Combralier

26 juin 2019 - 13:27
Vers une nouvelle désillusion ? (...)

Haas a vécu un week-end cauchemardesque au Paul Ricard, le « pire de l’histoire de l’écurie » à en croire Günther Steiner. Le directeur de l’équipe américaine se veut alarmiste. Et pour cause, Romain Grosjean lui-même a estimé que les déboires de Haas, en France, tenaient non à la mauvaise exploitation des Pirelli, mais tout simplement aux déficiences aérodynamiques de la VF-19.

Le Grand Prix d’Autriche permettra sans doute de voir plus clair sur la question, sur un circuit où Haas a justement de très bons souvenirs : l’équipe y avait signé son meilleur résultat de l’histoire l’an dernier (4e et 5e places, 22 points marqués).

Mais ce rendez-vous ne vient-il pas trop tôt – une semaine seulement – après le fiasco du Paul Ricard ? Ou bien, enchaîner directement sur un nouveau Grand Prix peut-il être un avantage, étant donné que les mêmes pneus seront utilisés ?

« Je pense que nous pourrons certainement un peu nous appuyer sur le dernier Grand Prix » estime Kevin Magnussen, « mais les pistes sont ’légèrement’ différentes, même si nous utilisons les mêmes pneus. Ce n’est pas comme si l’on pouvait tout répliquer d’un circuit à l’autre. »

Le pilote danois espère-t-il que les fortes chaleurs, ou les fortes pressions imposées par le Red Bull Ring, aideront pour bien mieux exploiter les Pirelli ?

« Je ne peux pas dire que nous comprenions encore tout le tableau d’ensemble. Nous prenons chaque course comme elle vient, et nous essayons de tirer le plus possible de toute opportunité. »

Le Red Bull Ring avait particulièrement souri aux deux Haas l’an dernier. Quels souvenirs ce Grand Prix rappelle-t-il en particulier à Kevin Magnussen ?

« Nous étions forts l’an dernier au Red Bull Ring, plus forts que le reste du milieu de grille. Nous étions même proches d’égaler les Red Bull, au moins en qualifications. En course, Red Bull avait beaucoup plus de rythme que nous, mais les deux Mercedes avaient abandonné, donc il fallait être aussi un peu chanceux. Nous avions connu un week-end parfait du point de vue de la performance de l’équipe. »

Quelle que soit la performance de sa monoplace, Kevin Magnussen s’attend tout de même à s’amuser un peu ce week-end…

« Le Red Bull Ring est un bon petit circuit. Il est un peu unique. Il est compris dans une zone très petite. Cela me rappelle un peu les circuits de karting, où vous pouviez voir pratiquement toute la piste depuis les tribunes. C’est assez sympathique, compact, mais il y a toujours des virages rapides et de longues lignes droites, ce qui donnera quelques opportunités pour dépasser. C’est divertissant de courir ici, le circuit est amusant. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less