Formule 1

Vers des F1 instables et imprévisibles pour les pilotes en 2021 ?

Tel est le point de vue de Green pour Racing Point

Recherche

Par A. Combralier

7 décembre 2019 - 11:53
Vers des F1 instables et imprévisibles

Dans le but de réduire les écarts abyssaux de performance entre les écuries de pointe et le milieu de grille, la FIA a publié un nouveau règlement aérodynamique 2021 délibérément restrictif pour les ingénieurs : en limitant la liberté de créativité des ingénieurs, les solutions devraient ainsi converger plus rapidement, et les écarts de performance être moindres.

« Certaines zones sur la voiture, pas énormément, seront imposées » a confirmé Nicholas Tombazis, qui a en grande partie supervisé l’écriture de ce règlement pour la FIA.

« Parce que nous sentons que si nous ne réduisons pas les designs possibles, par exemple sur des zones très sensibles pour contrôler l’écoulement de l’air au niveau des roues, nous finirions potentiellement avec des équipes pouvant passer outre les objectifs clefs du nouveau règlement. »

Andrew Green, le directeur technique de Racing Point, qui a étudié de près le nouveau règlement, confirme qu’il aura bien moins de liberté qu’aujourd’hui.

« Il y a quelques domaines où le règlement est extrêmement restrictif, restrictif au point qu’il soit presque impossible de designer le moindre élément. »

Green souhaite clairement que la FIA révise maintenant le règlement pour donner tout de même plus de liberté aux ingénieurs.

« Il y a des domaines qui pourraient être un peu plus libérés autour de l’aileron avant. Autour de l’avant de la voiture, le règlement est incroyablement restrictif, si bien que ça gênera vraiment le maniement de la voiture. »

Au point de perturber franchement le pilotage des F1 selon Green ?

« Ce sera vraiment un sale boulot, que de conduire cette voiture, parce que je pense que si la FIA avait permis un peu plus de liberté, alors, ça nous aurait permis de régler ces problèmes, tout en restant fidèles aux intentions du règlement, de l’effet de sol, de l’écoulement de l’air sale. »

« Aérodynamiquement, la F1 sera assez instable, je pense qu’elle ne sera pas agréable à piloter. Vous voulez des voitures un peu prévisibles pour que les pilotes puissent attaquer, soient sûrs de ce qu’ils pilotent. »

« Si les pilotes savent ce qui arrivera, ils pourront piloter la voiture à la limite, en sachant que cette limite sera stable. Et de ce que j’ai vu pour le moment, aucun de ces éléments n’est vrai pour 2021. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less