Formule 1

Vasseur : Zhou est le bon choix pour Alfa Romeo

Des discussions ont eu lieu en interne avec Giovinazzi

Recherche

Par Paul Gombeaud

20 novembre 2021 - 09:51
Vasseur : Zhou est le bon choix (...)

Alfa Romeo aura donc un tout nouveau duo de pilotes en 2022, avec l’arrivée de Valtteri Bottas en provenance de chez Mercedes mais aussi Guanyu Zhou, qui fera ses grands débuts en Formule 1 et qui deviendra par la même occasion le premier Chinois à devenir titulaire dans la catégorie reine du sport automobile.

Selon le directeur de l’écurie, Frédéric Vasseur, le choix d’aligner Zhou l’année prochaine vient au bon moment alors que de toutes nouvelles régulations entreront en vigueur.

"Je pense que nous sommes au début d’un nouveau chapitre pour l’écurie et la F1 avec ces nouvelles règles et je pense que c’est le bon moment de changer," nous confie le Français à Losail.

"Zhou fait de très bonnes choses en Formule 2. Il reste encore deux courses à disputer et il peut encore être champion, il est le bon choix."

"Je pense que son niveau de performance parle pour lui-même, il se bat à l’avant et cette saison il a gagné à Bahreïn et à Silverstone. Ce sont probablement les pistes les plus exigeantes pour la F2, Bahreïn pour la gestion des pneumatiques et Silverstone en raison de ses virages rapides. Il a également obtenu des pole positions, il est toujours là, constant et je suis persuadé qu’il s’adaptera très bien à la prochaine étape."

"Je tiens aussi à souligner sa détermination car il a quitté la Chine pour venir en Europe et ce n’est pas facile. Lorsque vous arrivez à l’âge de 13 ans pour devenir pilote de course, ça démontre une grande envie et je suis convaincu qu’il mettra toute son énergie dans le projet et qu’il sera performant."

Vasseur voit également d’un bon œil la collaboration à venir entre l’expérimenté Bottas et le néophyte Zhou.

"Je pense que c’est une bonne combinaison, Valtteri est très expérimenté et performant. Il réalise une belle deuxième partie de saison cette année et apportera beaucoup à l’équipe aux côtés d’un débutant qui arrive de la F2. C’est important pour un rookie d’avoir une référence."

Le dirigeant français a également réagi aux propos de son futur ex pilote Antonio Giovinazzi, qui n’avait pas hésité à critiquer la décision d’Alfa Romeo de le remplacer par Zhou sur les réseaux sociaux. L’Italien estimait que cette décision était en grande partie liée à des raisons financières.

Une discussion a depuis eu lieu entre l’Italien et Vasseur et les choses semblent aller mieux selon le Français.

"Vous pouvez imaginer que je n’étais pas très content, mais d’un autre côté je comprends que ce fut émouvant pour lui. Nous avons discuté. A présent, il sait qu’il doit rester concentré sur les trois courses restantes car c’est important pour lui, le monde du sport automobile est un microcosme et s’il veut revenir un jour en F1, il doit montrer qu’il a toujours la motivation nécessaire."

"Concernant le fait que les sponsors ont leur importance dans ce sport, ce n’est rien de nouveau. Il me semble que chaque écurie possède ses propres sponsors et nous devons l’accepter, mais à l’arrivée notre objectif commun est de performer."

Vasseur rappelle que Zhou a ainsi d’abord été choisi pour ses résultats.

"Le premier critère est le niveau de performance de l’équipe. Pour cela vous avez besoin de bons pilotes, de bons techniciens, de bons ingénieurs, d’une bonne ambiance avec vos pilotes et d’un bon budget. C’était un élément important dans notre décision, c’est sûr. J’ai toujours été clair à ce sujet car nous allons avoir les budgets plafonnés. C’est le meilleur moyen pour nous d’êtres performants."

"Je le répète, Zhou fait du très bon travail en F2 et je pense que les gens sous-estiment ce qu’il est en train d’accomplir cette saison."

Quant à la durée de contrat du pilote chinois chez Alfa Romeo, Vasseur ne l’a pas révélée mais a tout de même déclaré "s’attendre à une collaboration de longue durée."

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less