Formule 1

Vasseur veut garder Raikkonen et Giovinazzi ’sous pression’ pour leur contrat 2022

Mais le Français n’a pas toutes les cartes en main encore

Recherche

Par Olivier Ferret

3 juillet 2021 - 10:13
Vasseur veut garder Raikkonen et (...)

Alfa Romeo semble être une équipe très convoitée pour l’année prochaine du côté des pilotes. Et tout risque de dépendre de la marque italienne : dans le cadre du groupe Stellantis, Alfa Romeo continuera-t-elle à financer les opérations de Sauber en F1 ?

Tant que cette équation ne sera pas résolue, la question des pilotes ne pourra certainement pas être réglée du côté des pilotes. Frédéric Vasseur maintient ainsi sous pression ses deux pilotes, Kimi Raikkonen et Antonio Giovinazzi, alors que d’autres comme Mick Schumacher pourraient arriver sous l’impulsion de Ferrari dans le cas où Alfa ne pourrait plus payer le salaire de Raikkonen et continuer à soutenir le pilote italien.

"Premièrement, je pense que maintenir le système sous pression est toujours une bonne chose," estime Vasseur lorsqu’on lui a posé la question de son duo pour 2022.

"Je ne veux pas m’engager pour longtemps, je ne veux pas dire ’OK les gars maintenant, nous nous détendons tous’, je veux garder tout le monde sous pression. La Formule 1 est une question de pression et nous devons la garder comme ça."

"Nous ne savons pas ce qui pourrait arriver en F2, ou en tête du peloton en F1 et ainsi de suite. Nous n’avons pas à prendre ce genre d’engagement aujourd’hui."

Vasseur pense-t-il donc à Valtteri Bottas ou Sergio Perez ?

"Nous savons parfaitement que la grille sera remplie par le haut. M. [Toto] Wolff prendra sa propre décision, puis M. [Christian] Horner et ensuite, à un moment donné, cela viendra à nous. Nous ne sommes pas pressés de prendre ce genre de décision. Les choses bougent. Bien sûr, nous avons un point d’interrogation autour de Kimi mais Antonio s’améliore."

Le Français lâche le mot : une interrogation sur Raikkonen et ses performances actuelles, notamment sur un tour rapide. Giovinazzi parvient maintenant à le battre constamment.

"Il a eu quelques qualifications difficiles lors des dernières épreuves, mais pas toujours pour les mêmes raisons. Hier, il nous a montré que le rythme pouvait être là, mais il a perdu son meilleur temps au tour. Et il a encore réalisé un autre très bon tour l’après-midi."

"C’est difficile à comprendre mais j’espère que le rythme de qualification de Kimi pourra bientôt revenir car au cours des deux dernières épreuves, il a toujours eu un rythme très fort en course. Nous avons besoin avec Kimi de commencer quelques rangées plus haut pour pouvoir marquer des points car à partir de la 18e place, si vous avez fait du bon travail, même si le rythme est fort et constant, ce sera toujours difficile."

"J’espère qu’il va s’améliorer, nous pourrons l’aider aussi à corriger les petits détails et être bientôt au niveau d’Antonio en qualifications."

Quant à l’arrivée de Mick Schumacher, soutenue par Bernie Ecclestone, Vasseur botte en touche.

"Peut-être qu’il en sait plus que moi !"

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less