Formule 1

Vasseur n’a pas encore écarté Giovinazzi pour 2022

L’Italien est candidat à sa propre succession

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er octobre 2021 - 11:52
Vasseur n’a pas encore écarté Giovinazzi

Alors que les interrogations autour du second baquet Alfa Romeo pour 2022 tournent autour de Guanyu Zhou, Oscar Piastri ou encore Théo Pourchaire, le directeur de l’équipe, Frédéric Vasseur, assure qu’Antonio Giovinazzi est encore en course pour garder sa place.

L’Italien a fait de nombreuses bourdes lors des deux derniers week-ends, gâchant notamment un excellent résultat à Monza, mais son patron semble encore réfléchir à le conserver une année de plus.

Giovinazzi pourrait devenir le fer de lance du projet de Ferrari en Hypercar en 2023, tandis qu’Alfa Romeo pourrait décider d’attendre un an avant d’engager Pourchaire. C’est le scénario qui permettrait à Giovinazzi de rester une saison encore en F1.

"En termes de performance pure, nous devons parler des qualifications et de la course" a déclaré Vasseur à RACER. "L’année dernière, il a fait de très bonnes courses et a été le plus performant sur le premier tour, donc il se débrouillait très bien."

Vasseur note toutefois une amélioration en qualifications chez son pilote, notamment lorsqu’il faut progresser entre deux phases des qualifications : "Cette saison, il a eu un peu de mal quand il devait progresser en qualifications après la Q1."

"Il s’est très bien débrouillé lors des dernières épreuves, et j’étais très heureux de voir qu’il était capable de tenir ses promesses et de faire un pas en avant sur différents relais et différentes courses. Il a progressé de la Q1 à la Q2 et de la Q2 à la Q3, et il a été en mesure de tout mettre bout à bout."

"Bien sûr, maintenant l’objectif est de marquer des points, et les dernières courses ont été un peu difficiles. Mais je sais qu’il est capable de faire le travail, et j’attends maintenant le week-end où il parvient à tout réussir, le rythme de qualification, le rythme de course et la course, du premier au dernier tour."

Vasseur compte sur Giovinazzi pour montrer des progrès pendant que la décision est en réflexion : "Je pense qu’au moins le bon côté de notre position est que nous pouvons attendre parce que nous savons que nous avons des pilotes en contact et que la balle est dans notre camp."

"Je considère la situation comme une opportunité pour Antonio, car il est le gars dans la voiture qui peut montrer qu’il peut faire du bon travail et s’améliorer. C’est beaucoup plus frustrant quand vous n’êtes pas dans la voiture et que vous devez attendre de voir si les autres font bien ou mal. Antonio a cette opportunité, et il doit la saisir."

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less