Formule 1

Vasseur : Le plafond budgétaire demande de changer d’approche

Surtout pour les équipes de pointe plus dépensières

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 janvier 2022 - 10:57
Vasseur : Le plafond budgétaire (...)

Frédéric Vasseur, le directeur d’Alfa Romeo, explique que le plafond budgétaire offre un défi nouveau, qui oblige les équipes à revoir entièrement la manière dont elles opèrent, et dont elles fonctionnent dans les dépenses et la gestion financière. Pour lui, l’approche et forcément différente.

"Je pense que c’est un beau projet que de repartir de zéro avec le plafond budgétaire" a déclaré Vasseur. "C’est un peu plus qu’un simple changement de châssis et le fait de devoir développer la voiture avec le plafond, c’est un changement complet de mentalité et d’approche."

Vasseur ne s’inquiète pas des implications pour Alfa Romeo en 2022, puisque l’équipe est habituée à gérer un budget serré. Ce qui n’est pas le cas des top teams : "Pour les grandes équipes, je pense que c’est un défi supplémentaire."

"Pour nous, nous devons aussi anticiper le fait que si nous continuons sur cette voie, dans deux ou trois ans, nous serons au plafond des coûts. Cela signifie que vous devez anticiper le changement de mentalité et ce n’était pas du tout l’état d’esprit de la F1."

"Jusqu’à présent, l’état d’esprit de la F1 était de trouver le budget maximum pour dépenser le maximum, en se concentrant uniquement sur la performance. Maintenant, vous devez vous concentrer sur l’efficacité. C’est un grand changement de mentalité pour une entreprise, mais c’est un bon défi, un beau défi."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less