Vasseur : Le dépassement de budget fait mal à la réputation de Red Bull

Les tests aéro en moins ne lui coûteront pas grand chose selon lui

Recherche

Par Franck Drui

30 octobre 2022 - 08:04
Vasseur : Le dépassement de budget (...)

On a beaucoup entendu les réactions des directeurs et managers du top de la grille en Formule 1 mais encore assez peu ceux du milieu de peloton concernant les sanctions infligées à Red Bull pour violation du plafond budgétaire.

Pour Mike Krack, le directeur d’Aston Martin F1, est-ce que ces sanctions sont adaptées, trop sévères ou pas assez ? La combinaison d’une amende avec des restrictions de tests aéros est-elle la bonne ?

"C’est à la FIA d’en juger et c’est ce qu’elle a fait !" dit-il sans se mouiller.

"Je pense qu’il y a eu suffisamment de polémiques autour du montant de l’amende et le reste. Nous devrions maintenant regarder vers l’avant et non vers l’arrière et discuter de qui avait quelle amende et si elle était assez grande ou non. La FIA est chargée de le faire. Nous devons avoir confiance qu’ils le font correctement et respecter cela."

Pour Frédéric Vasseur, le directeur d’Alfa Romeo, "je ne suis pas sûr que c’était la bonne combinaison, mais en fin de compte, la plus grande punition pour une équipe est d’accepter qu’elle dépensait trop, en termes d’image, et nous ne devons pas sous-estimer celle-ci - pour vos employés, pour vos sponsors et tout le reste. Cela fait du mal en termes de réputation."

"Je pense que c’est très bien d’arriver à la fin de la discussion, d’avoir une image claire de la part de la FIA, d’avoir une décision claire également, d’avoir un accord de l’équipe, cela aide à clore le chapitre."

"Après si on parle de décisions techniques ou sportives ou de pénalités, c’est un peu différent selon moi parce que je ne suis pas sûr qu’on trouve une demi-seconde au tour avec 10% de test aéro en plus, ou alors on est très stupides ! Ils ne perdront pas autant qu’ils le disent."

Tost appelle à un budget validé au fur et à mesure de la saison qui s’écoule

Patron de l’équipe sœur AlphaTauri, Franz Tost donne son avis mais se garde bien de critiquer évidemment ses collègues. Il met plutôt la pression sur la FIA et son processus.

"Nous devrions fermer ce chapitre maintenant pour 2021, mais la FIA doit contrôler les équipes dès le début, à partir de janvier, ce que j’ai déjà dit il y a deux ans lorsque nous avons discuté de cette histoire de plafonnement des coûts."

"Pourquoi ? Parce que le règlement est très, très compliqué et qu’il y a de la place pour différentes interprétations et donc les équipes ont besoin de soutien et la FIA doit envoyer des gens aux équipes pour vérifier tout cela parce que c’est mauvais pour l’image de la Formule 1, pour les équipes, peu importe, si un an après on discute de dépenses excessives ou de quoi que ce soit."

"Cela doit être fait et réglé au cours de la saison, pour qu’à la fin de la saison tout soit finalisé. Les infractions techniques sont réglées ; pourquoi cela ne serait-il pas possible pour le financier aussi ?"

"Nous avons une réunion tous les mardis. Je sais tous les mardis combien nous sommes en dessous du plafond des coûts et comment nous devons réagir et je pense que cela devrait être la norme de la Formule 1, qu’à la fin de la saison, nous savons qui a remporté le championnat et que cette équipe était en dessous du plafond et que tout est en ordre."

FIA

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos