Vasseur décrit les changements de la F1 depuis ses débuts

Bien plus de "travail d’équipe" depuis 2016

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 janvier 2023 - 14:13
Vasseur décrit les changements de la (...)

Frédéric Vasseur est devenu cette année le directeur de Ferrari, après avoir officié à ce poste chez Sauber, et avant cela chez Renault. Depuis son arrivée en F1 en 2016, il décrit comment le fonctionnement des équipes a évolué depuis ses débuts.

"Le poids du travail d’équipe est beaucoup plus important que le poids des individus aujourd’hui, beaucoup plus qu’il y a quelques années" a déclaré Vasseur à Racecar Engineering.

"Il s’agit davantage d’une réussite d’équipe, car leur taille importante exige davantage de coordination au sein des services."

"L’influence d’une seule personne est moindre, mais cela ne veut pas dire qu’elle est moins importante, car elle est plus spécialisée que jamais. La Formule 1 évolue d’une manière qui répond mieux aux spécialistes qu’aux personnes ayant une vue d’ensemble d’un sujet particulier."

"Cependant, cette évolution s’accompagne de la nécessité de coordonner plus efficacement ces spécialistes qui, auparavant, étaient capables de faire beaucoup plus que ce qu’ils font maintenant. Cela modifie radicalement la structure des équipes et les résultats qui en découlent en termes de rythme de développement."

"La F1 va vers une lutte plus serrée"

Vasseur apprécie le nouveau règlement de la Formule 1, que ce soit sur le plan technique ou en matière de finances. Selon lui, il est intéressant d’imaginer une convergence des performances à venir dans les prochaines années.

"On aime les règlements quand on est en tête ! Blague à part, ils ont beaucoup changé ces dernières années avec les règlements de plafonnement des coûts, les règlements techniques, les règlements sportifs pour l’utilisation des souffleries, etc."

"Tout cela va dans le sens de la convergence des performances. Même le fait que les moteurs soient gelés signifie que la F1 va vers une lutte plus serrée pour le championnat, et cela fonctionne."

"Les équipes avaient un écart d’environ 5 % en termes de performances de qualification en 2017 et 2018, et maintenant la plupart des équipes sont à moins de 2 %. En 2022, cinq équipes se tenaient avec un écart de performance de 1 %. Ce sera un sport fantastique si la F1 maintient cette réglementation pendant un certain temps.’’

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos