Formule 1

Vandoorne donne ses coups de cœur et ses déceptions de la saison de F1

Ocon et Norris dans son top, Ricciardo en top... et flop

Recherche

Par Olivier Ferret

31 décembre 2021 - 15:54
Vandoorne donne ses coups de cœur et (...)

L’ancien pilote de F1 Stoffel Vandoorne, aujourd’hui réserviste de Mercedes, a évoqué auprès de la RTBF ses coups de cœur et ses déceptions de la saison de F1 2021, alors que l’année se termine.

Bien entendu, il y a eu deux victoires spéciales cette année, qui ont échappé aux deux top teams, Mercedes F1 et Red Bull Racing. Esteban Ocon a remporté le Grand Prix de Hongrie avec son Alpine F1 et Daniel Ricciardo celui d’Italie avec sa McLaren.

"Ce sont toujours des belles images surtout dans les courses où les choses ne tournaient pas bien pour Max et Lewis. Je pense que tout le monde a bien aimé voir la première victoire d’Ocon et puis le succès de Daniel après une période un peu difficile pour lui. Ce sont des événements que tout le monde retient dans une saison."

La victoire de Ricciardo était en effet d’autant plus inattendue que Lando Norris le dominait en 2021 et a dû finir 2e à Monza.

"Cette année, Norris a fait du très bon boulot. Il a parfois manqué de chance en fin de saison où il a perdu pas mal de points dans les dernières courses. Mais sans cela, c’est lui qui aurait dû terminer cinquième du championnat," ajoute Vandoorne.

"Carlos Sainz lui aussi a fait une super saison avec Ferrari pour sa première année au sein de la Scuderia et surtout face à Leclerc. Ce n’était pas évident d’arriver dans une équipe qui tournait autour du Monégasque."

Le Belge a aussi salué la saison de Pierre Gasly, qui a signé un podium à Bakou, "même si l’AlphaTauri est bien plus proche de la Red Bull que ce que les gens imaginent."

La déception pour le pilote belge reste Daniel Ricciardo.

"Si je dois pointer une petite déception sur la saison, je dirais Daniel. C’est vrai qu’il a gagné à Monza, mais de manière générale, il a été un peu derrière Lando, alors qu’habituellement il est plutôt leader dans les équipes où il évolue. Si on enlève sa victoire en Italie, 2021 constitue une saison un peu difficile pour Daniel."

Et quid de 2022 ? Comme bon nombre d’observateurs dans le paddock, Vandoorne se garde bien de faire des prédictions étant donné l’étendue du bouleversement des règlements et du travail mené sur 2022 par les équipes cette année, plus ou moins important.

"2022 c’est un peu l’inconnue. Généralement les changements de réglementation modifient les performances et les différences entre les équipes. Il y a beaucoup d’interrogations parce qu’on ne sait pas où en sont les teams surtout avec une saison 2021 si intense. On ne sait pas quand les équipes ont ’tourné le bouton’ et dirigé leurs efforts sur le développement de leur monoplace 2022, et on sait tous qu’en Formule 1, quelques semaines de différence peuvent avoir un impact sur toute la saison."

McLaren

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less