Formule 1

Une seconde dans la vue : Russell a encore dominé outrageusement Kubica en qualifications

George Russell à 4 dixièmes de Antonio Giovinazzi

Recherche

Par A. Combralier

11 mai 2019 - 17:29
Une seconde dans la vue : Russell a (...)

L’écart de performance entre George Russell et Robert Kubica commence à devenir embarrassant pour le pilote polonais : ce samedi à Barcelone, le rookie anglais a une fois de plus largement devancé son coéquipier, en le reléguant à une seconde pleine.

Le protégé de Mercedes a réalisé un tour très satisfaisant, puisqu’il n’a terminé qu’à quatre dixièmes d’Antonio Giovinazzi et six de Lance Stroll. Une pénalité de cinq places pour changement de boîte de vitesses le fera reculer derrière Robert Kubica demain, mais l’essentiel a été assuré aujourd’hui.

« Ce fut une bonne session, étant donné les circonstances après les EL3 [sortie de piste]. Merci aux mécaniciens pour leur dur travail pour préparer la voiture, après mon erreur en essais libres. Cependant j’ai été vraiment heureux de mon dernier tour en qualifications. J’ai senti que j’avais tiré le maximum de la voiture. »

Robert Kubica n’en finit plus de peiner au volant de la FW42, malgré un changement de châssis. Sent-il la pression monter sur lui ?

« J’ai commencé le week-end avec un ressenti positif en EL1, mais ce sentiment s’est évanoui session après session. Nous n’avons cessé d’enlever de l’aileron avant, ce qui nous aurait dû nous donner plus de sous-virage au niveau de l’équilibre aérodynamique. Mais nous souffrions toujours de survirage, surtout lors du dernier tour, alors que la piste s’améliorait. Les changements que nous faisons ne nous donnent pas de résultats, donc c’est un peu déroutant. »

Ingénieur de course en chef, Dave Robson rappelle que Williams n’abordait pas ces qualifications dans les meilleures conditions.

« Alors que Robert a manqué de roulage en longs relais hier, il a pu commencer les EL3 avec un nouveau train de durs, pour faire l’expérience de la voiture en rythme de course. Malheureusement, George est parti en tête-à-queue en EL3, ce qui a causé quelques dégâts à la voiture. »

« Les stratégies variées des équipes en Q1 ont fait du trafic un facteur de risque. George et Robert ont tous les deux eu des problèmes de trafic, dans le troisième secteur. Cependant ils ont réussi à faire des tours propres. »

« Malheureusement, Robert a eu du sous-virage dans le virage 4 et a perdu du temps. George, en revanche, a réalisé un tour sans commettre de faute et a signé un très bon temps. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less