Formule 1

Une journée encourageante pour Renault à Sotchi

Hülkenberg est plus à l’aise que Ricciardo

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 septembre 2019 - 18:38
Une journée encourageante pour (...)

Renault F1 Team a commencé le week-end du Grand Prix VTB de Russie par d’encourageantes séances d’essais ce vendredi sur l’Autodrome de Sotchi.

Nico Hülkenberg était le pilote le plus rapide de l’équipe en se classant septième le matin et huitième l’après-midi. Daniel Ricciardo était proche de Nico en terminant huitième des EL1, puis quatorzième des EL2.

"C’était un bon vendredi pour nous aujourd’hui" a déclaré l’Allemand. "J’aime le tracé, bien rythmé, et c’était agréable de le retrouver. Ce n’était pas une mauvaise journée en général. La voiture semblait bien placée d’entrée et je me suis immédiatement senti en confiance au volant."

"Je n’étais pas aussi satisfait l’après-midi, où nous avons changé quelques réglages que nous allons revoir et chercher à améliorer, mais ce n’était pas mauvais dans l’ensemble et je suis optimiste."

Pour sa part, Ricciardo est un peu plus frustré avec un accident à la toute fin de la première séance : "Cela avait plutôt bien commencé aujourd’hui, mais l’incident à la fin des EL1 nous a fait perdre un peu de temps l’après-midi. Les mécaniciens ont fait de l’excellent travail pour réparer la voiture aussi rapidement."

"Il nous reste du travail, mais nous ne sommes pas mal placés avec juste quelques détails à peaufiner. Je pense que je peux m’améliorer dans certains domaines, donc il y en a encore davantage à venir."

"Les pneus arrière souffrent ici et nous essayons de trouver le bon équilibre. Je ne suis pas trop inquiet, Nico avait un bon rythme et je pense que tout ira bien demain."

De son côté, le directeur sportif Alan Permane fait le bilan de cette journée : "Le principal domaine d’attention portait aujourd’hui sur l’évaluation des composés de pneumatiques disponibles (tendres, médiums et durs) afin d’en étudier la dégradation et le grainage. Les performances des pneus s’étaient montrées très variables l’an passé."

"Comme prévu, les deux pilotes ont signalé certaines limites à l’arrière, les gommes surchauffant et chutant en performances dans le dernier secteur serré et plus technique. Nous avons apporté des modifications aux réglages pour améliorer la stabilité. Nico était de plus en plus content au fil de la session."

"Daniel a touché le mur au dixième virage à la fin des EL1, endommageant l’aileron arrière et le fond plat. Ce dernier a été remplacé pour les EL2. Nico et Daniel ont fait état d’un manque d’adhérence au début de la deuxième séance d’essais, notamment en médiums et en durs."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less