Formule 1

Une guerre des mots qui commence tôt, c’est ’savoureux’ selon Ralf Schumacher

Les hostilités sont déjà lancées entre les patrons de Mercedes F1 et Red Bull

Recherche

Par Olivier Ferret

4 mai 2021 - 09:08
Une guerre des mots qui commence (...)

La guerre des mots entre les protagonistes pour le titre en Formule 1 a commencé de manière alléchante au début de 2021, selon l’ancien pilote Ralf Schumacher, consultant pour Sky en Allemagne.

Lewis Hamilton et Max Verstappen restent pour l’instant sages dans ce domaine et échangent même des politesses en conférence de presse, se moquant notamment de l’avis de Nico Rosberg. Mais ce dernier a toutefois souligné, ce qui est vrai, que leurs patrons respectifs "ne peuvent pas se supporter".

En effet, Toto Wolff, directeur de Mercedes F1, échange de plus en plus souvent des piques médiatiques avec Christian Horner et le Dr Helmut Marko, le directeur et le consultant de Red Bull Racing.

"Cela s’est bien passé pour nous. Nous avons énervé le Docteur, donc c’était vraiment bien," avait lancé Wolff au Portugal.

Et ce dernier en a rajouté une couche lorsque Red Bull s’est à nouveau plainte du contrôle des limites de la piste après la course.

"Helmut Marko est une arme puissante pour nous car cela n’aide pas votre propre équipe à voir des complots partout où vous allez !"

Plus tôt dans le week-end, Wolff avait même permis de commenter la stratégie moteur de Red Bull, la liant à une possible arrivée de Porsche / VW, ce qui avait valu à l’Autrichien un renvoi dans ses cordes par Christian Horner, qui lui a demandé de "s’occuper de ses affaires".

"Je n’ai jamais vu une guerre des mots commencer si tôt. L’un essaie d’entrer dans la tête de l’autre pour le conduire à des erreurs, et c’est exactement la même chose dans l’autre sens. C’est savoureux pour nous à regarder !" commente Ralf Schumacher

Mercedes

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less