Une Ferrari-B ? La Haas F1 a été conçue à Maranello par des ex-ingénieurs Ferrari

Mais qui travaillent pour Haas !

Recherche

Par Alexandre C.

4 février 2022 - 14:18
Une Ferrari-B ? La Haas F1 a été (...)

Depuis son arrivée en F1, Haas a toujours assumé sous-traiter une (grosse ?) partie de la conception de sa voiture à des partenaires extérieurs, dont Dallara et Ferrari. Mais avec le nouveau règlement aérodynamique 2022, c’est bien Ferrari qui a pris de plus en plus de l’importance.

Pour le réaliser, il suffit de rappeler qu’à Maranello, un bâtiment a été construit tout exprès pour accueillir les ingénieurs de… Haas. Sans compter l’arrivée de Simone Resta comme directeur technique, prêté par Ferrari.

Pour autant à l’occasion de la présentation de la nouvelle Haas F1 pour 2022, Günther Steiner, le directeur d’écurie, a défendu le savoir-faire interne : il rappelle que Haas a bien un designer en chef, Rob Taylor, et un chef de l’aérodynamique, Ben Agathangelou.

Steiner confirme cependant que l’influence de Ferrari est encore renforcée sur la VF-2022…

« Nous avons toujours eu notre propre équipe aérodynamique. »

« En ce qui concerne la conception, nous avons utilisé des gens de Dallara. Mais maintenant nous avons les nôtres, et je dirais que la moitié d’entre eux sont des ex-Ferrari ; ce sont les personnes qui travaillent pour Simone Resta. C’est ce qui a changé. »

« Nous avons environ la moitié de la main-d’œuvre de Dallara que nous avions avant [2019]. Ce qui est bien avec Dallara, c’est que c’est une grande société d’ingénierie. Ils sont le meilleur fabricant de voitures de course et quand vous avez besoin de plus de personnes, par exemple, en novembre ou décembre, vous pouvez avoir plus de personnes, mais vous n’avez pas besoin de toutes ces personnes en été parce que vous ne pouvez plus faire autant d’évolutions. »

« C’est donc ça l’avantage de Dallara. Ils ont de bonnes personnes là-bas, et nous pouvons les contacter quand nous en avons besoin. Et nous n’avons pas besoin de les avoir toute l’année. C’est ce que nous faisons toujours avec Dallara. »

« En 2020 et 2021, la structure technique n’était pas au point. Mais maintenant, nous sommes revenus au point où nous étions avant que la pandémie ne frappe. Et je dirais que nous sommes meilleurs maintenant parce que nous avons beaucoup de personnes expérimentées. »

Si Haas a pu recevoir de tels renforts venant de Ferrari, n’est-ce pas parce que la Scuderia doit justement chercher à placer son personnel ailleurs, compte tenu des budgets plafonnés ? De quand date l’arrivée de ces "ingénieurs’ Ferrari ?

Günther Steiner reste évasif...

« Je ne peux pas dire si l’expansion de notre équipe se serait déroulée de la même manière - car elle n’a pas eu lieu. »

« Il se pourrait que nous ayons pris plus de personnes à notre compte. Nous avons toujours eu l’intention, à un moment donné, de développer nos propres capacités. Donc peut-être que cela n’aurait pas été dans la mesure où c’est le cas maintenant ou que cela aurait pris plus de temps pour arriver à ce point. »

Resta assure que Haas a bien conçu sa propre F1

Va-t-on voir alors surgir une polémique comparable à la Mercedes rose ? Va-t-on vite surnommer cette Haas la "Ferrari américaine" (ou russe...) ?

Le directeur technique Simone Resta assure que tout au contraire, la VF-22 est bien made in Haas. Omettant de souligner que le bureau d’études flambant neuf de l’équipe, son argument principal, se situe donc à Maranello, et qu’il est peuplé d’anciens ingénieurs Ferrari qui n’ont pas dû changer de domicile en changeant d’employeur.

« C’est la première année de l’histoire de l’équipe Haas avec un vrai bureau d’études. Avant, tout était géré directement par les ingénieurs de Dallara. »

« L’organisation a beaucoup changé, les personnes impliquées, le processus que nous avons suivi, etc. Tout cela a donc fait partie du travail initial de préparation, puis nous nous sommes concentrés sur le projet de la nouvelle voiture. »

« Il y a toujours un soutien important de Dallara à Varano. Ils restent un partenaire clé. Ensuite, il y a notre département d’ingénierie à Banbury qui se concentre toujours principalement sur l’ingénierie de course, les performances du véhicule, l’électronique, les systèmes de contrôle, et les parties opérationnelles - les stratégies, etc. »

Mais Resta confirme que l’essentiel du travail de conception a eu lieu à Maranello, non loin d’une certaine équipe italienne... par des ex-ingénieurs Ferrari.

« Le travail de préparation effectué ici à Maranello a consisté à organiser le nouveau bureau, à absorber certaines des tâches et des fonctions qui étaient auparavant effectuées par Dallara. C’est un changement assez important. »

Ferrari

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos