Formule 1

Une course sans histoire et sans surprise pour Williams F1

Une ‘bataille privée’ avec Tsunoda

Recherche

Par Alexandre C.

23 mai 2021 - 19:28
Une course sans histoire et sans (...)

Les Williams étaient plus rapides que Yuki Tsunoda et les Haas, et plus lentes que le reste des autres F1 ce dimanche à Monaco. Il n’y a donc pas eu le vent de folie espéré pour l’équipe de Grove (pour son 750e GP en F1), d’autant que le vent soufflait un peu trop fort en Principauté, déstabilisant la versatile monoplace bleue.

George Russell, 14e, a battu son coéquipier et ne gardera pas un souvenir inoubliable de son séjour sur le Rocher…

« C’était une course assez simple et directe et nous avons terminé là où nous le méritions avec le rythme de la voiture. La course a été sans histoire, sans rien de très excitant, mais c’est parfois comme ça à Monaco. La performance n’a pas été aussi bonne que nous l’avions espéré, mais cela n’aurait pas changé le résultat. Néanmoins, conduire cette F1 à fond dans les rues de Monaco, tour après tour, était vraiment amusant. La prochaine étape est Bakou et nous allons continuer à pousser. »

Nicholas Latifi a fini derrière son coéquipier et peut au moins se targuer de ne pas avoir fini dans le mur sa première course à Monaco (puisque le Grand Prix avait été annulé l’an dernier).

« C’était une course très délicate, probablement la course la plus délicate que j’ai faite jusqu’à présent en Formule 1, mais je pense que je l’ai bien gérée. C’est définitivement un circuit qui ne convient pas à notre voiture, que ce soit avec peu ou beaucoup de carburant, avec les virages à basse vitesse et les bosses. C’était très difficile à gérer, mais je pense que j’ai pris soin des pneus du mieux que je pouvais. J’avais un peu plus de rythme que George à différents moments de la course, mais au final, nous n’aurions pas été en mesure de marquer des points. Il n’y a pas eu de chaos à Monaco, mais c’est comme ça que ça se passe parfois ici. »

Dave Robson, directeur de la performance, a dû gérer le retour de Yuki Tsunoda en fin d’épreuve sur Nicholas Latifi et c’est à peu près tout...

« Ce fut une course difficile et sans incident, nous n’avons pas pu faire beaucoup de progrès dans la hiérarchie. George a perdu une place au départ au profit d’Alonso, mais Nicholas a pu dépasser Tsunoda, qui était parti avec le pneu dur. A partir de là, nous étions enfermés dans une bataille privée entre nos propres voitures et Tsunoda. Nous avons réussi à gérer les voitures et les pneus, et bien que nous ayons eu un peu de mal dans le premier relais, le rythme s’est amélioré sur le pneu dur et nous avons pu tenir tête à Tsunoda pendant les derniers tours, avec Nicholas qui a fait un excellent travail pour rester devant une voiture beaucoup plus rapide. »

« Nous nous attendions toujours à ce que ce week-end soit difficile, mais comme nous n’avons pas couru dans les rues de Monaco depuis quelques années, c’était bien de revenir et d’apprendre quelques choses de plus sur la FW43B sur un style de circuit très différent. Une partie de ces connaissances nous aidera directement lors des prochains événements en 2021 et le reste sera précieux lorsque nous retournerons à Monte-Carlo l’année prochaine. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less