Une 6e place inespérée pour Norris : ’On n’était pas aussi rapides’

Il fait illusion pour McLaren F1, Ricciardo sombre en Q1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er octobre 2022 - 17:35
Une 6e place inespérée pour Norris : (...)

Lando Norris a signé le sixième temps de la séance qualificative du Grand Prix de Singapour, mais le Britannique assure que ce n’est pas le niveau de McLaren F1 ce week-end sur le circuit de Marina Bay, où l’équipe est en difficulté.

"Ce sont juste les conditions, je ne pense pas qu’on était aussi rapides aujourd’hui mais j’adore ces conditions, j’ai toujours été rapide, comme en Russie l’an dernier" a déclaré Norris.

"Quand c’est humide et que vous êtes en slicks, vous devez prendre des risques sans trop en prendre, la ligne est fine entre terminer dans le mur et faire un bon tour. C’est difficile mais c’est très gratifiant, et cette sixième place est très bonne."

Il ne sait pas s’il pourra tenir ce rang pendant les deux heures de course demain : "J’espère que ce sera la course la plus difficile pour dépasser dans l’histoire de la F1, ce serait bien pour moi ! Je sais qu’on peut mieux se suivre, mais c’est difficile de dépasser ici quand même, il n’y a qu’une occasion de le faire."

Cela ne peut "pas être pire" que vendredi pour Ricciardo

Daniel Ricciardo a été éliminé en Q1 et essaie de rester optimiste pour la course après le travail consécutif aux essais de vendredi. L’Australien espère que les modifications effectuées depuis hier vont payer.

"C’était déjà difficile hier, je ne vais pas le nier. On a fait beaucoup de changements depuis hier mais les conditions étaient différentes. Après les EL3, je pensais qu’on était mieux que ça, qu’on était en lutte pour le top 10 et à une place respectable" regrette Ricciardo.

"Dans ces conditions où la piste sèche de plus en plus, je sentais que l’on arrivait pas à extraire plus de performance. C’est décevant d’être éliminé en Q1, c’était différent de quelques heures avant et je n’ai pas pu faire ce que je voulais" poursuit-il, avant de penser aux scénarios de course.

"Pour le sec on ne sait pas, on a changé beaucoup de choses et s’il fait sec demain, on ne sait pas comment ça fonctionnera. Mais ça ne peut pas être pire qu’hier donc je reste quand même optimiste. J’aimerais que ce soit détrempé ou sec, quand c’est entre les deux comme en Q1, je n’y arrive pas."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos