Formule 1

‘Un trop grand respect mutuel’ à l’origine de la catastrophe McLaren-Honda en F1 ?

Même en cas de titre F1, le départ de Honda inéluctable pour Yamamoto

Recherche

Par Alexandre C.

11 décembre 2021 - 10:43
‘Un trop grand respect mutuel’ à (...)

Cela passe au second plan, avec bien sûr la lutte finale entre Max Verstappen et Lewis Hamilton, mais il ne faut pas oublier que Honda va vivre son dernier Grand Prix en tant que motoriste officiel de Red Bull et d’AlphaTauri ce week-end.

Les Japonais vont se retirer du sport après le Grand Prix d’Abu Dhabi, même s’ils continueront à soutenir l’exploitation de l’unité de puissance de Red Bull et d’AlphaTauri l’an prochain, en plus d’accompagner le projet Red Bull Powertrains.

Masashi Yamamoto, directeur général de Honda en F1, pourrait quitter le sport sur un sommet impensable au vu des déboires de Honda avec McLaren : un titre mondial.

Du gouffre du classement des constructeurs au duel à armes égales avec Mercedes, la remontée est belle pour Honda.

Yamamoto estime que Honda a tout simplement tiré les leçons des erreurs passées.

« Avec McLaren… nous avons beaucoup appris d’eux, mais nous pensons que nous avions un trop grand respect mutuel. C’est pourquoi nous avons peut-être eu un manque de communication, un peu, et puis c’était dommage que le projet n’ait pas bien fonctionné. »

« Avec Toro Rosso / AlphaTauri, nous avons eu un reset avec eux, et nous avons appris beaucoup plus avec eux encore. Et puis nous avons préparé beaucoup de choses pour le développement futur de l’unité de puissance. »

« Et avec Red Bull Racing, bien sûr, comme vous pouvez le voir, nous nous battons maintenant pour le championnat. Avoir les données de quatre voitures nous a permis de développer beaucoup de choses. C’est évidemment une équipe de haut niveau et c’est génial que nous nous battions maintenant pour le championnat avec eux. »

Un titre avec Max Verstappen ne serait-il pas de nature à provoquer un revirement de dernière minute au conseil d’administration Honda ? Yamamoto l’espère mais...

« Quitter la F1 a été une très grande décision pour Honda, un choix fait pour la neutralité carbone et aussi pour les clients du monde entier. Bien que nous ayons de bons résultats cette année, nous n’avons jamais eu de discussion pour rester ici. »

Sur un plan personnel, quel fut le meilleur moment pour Yamamoto durant les trois dernières années ?

« Le meilleur moment pour moi est le Grand Prix d’Australie en 2019, le premier podium avec Red Bull Racing. Et aussi, bien sûr, l’Autriche en 2019, la première victoire avec Red Bull et Max Verstappen. »

Parlons de la suite : quelle sera la vraie nature de l’implication de Honda dans le projet Red Bull Powertrains ? Et de Yamamoto lui-même ?

« Ce projet sera totalement contrôlé par Red Bull, mais en accord avec la demande de Red Bull de soutenir autant que possible l’activité F1 d’AlphaTauri et de Red Bull, Honda fera de son mieux. »

« Sur un plan personnel, je n’en ai aucune idée pour le moment, nous nous concentrons juste sur ce week-end, pour gagner le championnat. Après cela, nous rentrerons au Japon, nous rapporterons tout au siège et nous penserons à l’avenir. »

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less