Un test positif au Covid suffirait à exclure une équipe d’un GP selon Abiteboul

Si le cas est déclaré au mauvais moment

Par Alexandre Combralier

26 juin 2020 - 17:09
Un test positif au Covid suffirait à (…)

Si un cas positif au Covid-19 était détecté durant un week-end de Grand Prix, la F1 a déjà prévenu que le Grand Prix ne serait pas annulé, contrairement à ce qui était arrivé à Melbourne.

La F1 a d’ailleurs adopté un système de « bulles », permettant de limiter les contacts entre groupes. Théoriquement, cette solution permettrait aussi à une équipe, en cas de test positif, de pouvoir tout de même participer à un Grand Prix, si les bulles entre le personnel sont bien séparées.

Mais lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui, Cyril Abiteboul a livré une interprétation toute différente : un cas positif pourrait suffire à exclure une équipe selon lui.

« Je pense que c’est un équilibre à trouver, entre le risque, la faisabilité pratique de la chose, et la nécessité de courir. Cet équilibre est difficile à trouver. »

« Je pense que le plus grand défi serait vraiment dans la mise en place du groupe opérationnel et du sous-groupe opérationnel, de sorte que s’il y a un cas positif, il reste limité à un sous-groupe - parce qu’il y a un risque, et c’est encore une fois le dialogue que nous avons pour le moment. »

« Il y a un risque qu’une personne, une seule personne de l’équipe, soit testée positive, et que toute l’équipe soit immédiatement mise hors-service, au moins pendant la durée du test, parce que la base est que le test peut prendre une journée entière, 24 heures. »

« S’il y un cas positif survenant un samedi matin, vous ne pourrez prendre part aux qualifications et vous ne participerez pas à la course. »

Le délai de latence nécessaire avant la consultation des résultats du test, explique ainsi cet état de fait pour Cyril Abiteboul.

Mais le dirigeant de Renault a contrebalancé cette vision pessimiste, en louant le travail de la FIA et l’exemple que pourrait donner au monde la F1.

« Je vois que nous devons encore avoir une petite discussion pour voir comment bien équilibrer le risque avec le bon sens, et la nécessité de participer au sport… même si je comprends parfaitement et loue à nouveau le travail qui a été fait entre la FIA et les équipes. »

« Le combat contre le Covid n’est pas encore gagné mais la vraie vie avec le Covid peut exister. C’est la démonstration que la F1 peut faire au monde et c’est une grande opportunité de le faire. Nous sommes l’une des premières plateformes sportives mondiales à le faire et j’espère que nous le ferons avec style la semaine prochaine. »

Alpine F1 Team - Renault

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos