Formule 1

Un Steiner furieux dénonce un accrochage inacceptable entre ses pilotes

Grosjean et Magnussen sur le banc des accusés chez Haas

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 juillet 2019 - 10:14
Un Steiner furieux dénonce un accrochage

Haas n’avait pas besoin de ça. Après un week-end compliqué jusqu’à la course, avec un imbroglio politique autour de son sponsor titre Rich Energy, une sortie de piste dans les stands pour Romain Grosjean, et une élimination en Q1 pour Kevin Magnussen, les deux pilotes se sont accrochés en début de course, les contraignant tous les deux à l’abandon.

"Ce n’est pas acceptable quand ce genre de chose se produit" a déclaré Günher Steiner, le directeur de l’équipe, qui rappelle que les deux pilotes avaient déjà eu maille à partir en Espagne. "J’avais été plutôt clair après Barcelone sur ce qu’il ne fallait pas faire."

"Nous sommes dans une position difficile actuellement, nous essayons de trouver comment remettre la voiture en piste. Tout le monde travaille dur et quand il semble que nous ayons un rythme correct sur les longs relais et que ça semble aller, nous nous percutons au virage 5. C’est juste inacceptable."

Les deux pilotes s’étaient déjà disputés une place de manière rugueuse à Barcelone, et avaient été convoqués dans le bureau de Steiner. Les communications radio avaient laissé entendre que Magnussen était clairement en tort, et le directeur révèle ce qu’il leur avait dit.

"A Barcelone, j’ai dit que si vous étiez dans votre droit et que vous perdiez une place, il fallait la concéder. On la rendrait par la suite. L’instruction claire était que si quelqu’un devait lâcher, s’il était dans son bon droit, il le faisait et nous réglions cela plus tard en course. C’était la consigne."

Il les a donc reçus une nouvelle fois dans son bureau, pour un entretien qui semble avoir été très froid. Il expliquait en fin de journée dimanche qu’il allait maintenant réfléchir à des décisions à prendre concernant ses deux pilotes.

"Ils n’ont rien dit. C’est moi qui ai parlé, et je n’avais pas besoin de beaucoup de temps. Ils ont tous les deux un problème. Peut-être que je veux entendre leurs explications, peut-être pas. La nuit porte conseil, et je verrai ce qui doit se passer. A un moment, il faut prendre ses responsabilités."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less