Formule 1

Un souci de plus chez Mercedes F1 : Wolff révèle une anomalie sur le V6

‘Le combat est lancé’ contre Red Bull

Recherche

Par Alexandre C.

27 mars 2021 - 20:26
Un souci de plus chez Mercedes F1 : (...)

En conférence de presse, Lewis Hamilton a accusé la FIA d’avoir surtout voulu introduire la nouvelle réglementation réduisant l’appui aérodynamique, dans le but premier et inavoué de ralentir Mercedes. Pour autant, Max Verstappen lui a rappelé que sa pole venait de multiples facteurs, notamment des progrès de Honda.

Pourquoi donc la W12 était-elle, clairement et « seulement », la deuxième meilleure voiture en qualifications ? Toto Wolff a aussi ses explications.

Et Toto Wolff avance aussi des motifs liés à l’unité de puissance… non au Honda, mais au Mercedes. En effet le V6 allemand pourrait souffrir de « derating », autrement dit, d’une réduction de puissance venant du système de récupération d’énergie – un boost activé notamment en fin de lignes droites. Auparavant, notons que Mercedes pouvait compenser l’éventualité de ce problème, ou trouver plus de puissance ailleurs, en jouant avec les cartographies moteurs ; mais une cartographie unique doit désormais être utilisée par Grand Prix. De ce fait, Mercedes a du mal à trouver le bon compromis entre les qualifications et la course.

Toto Wolff s’est donc expliqué sur ce problème qui dépasse la simple aérodynamique…

« Je pense que nous perdons sur les virages à haute vitesse. Nous pouvons clairement voir qu’il y a un déficit. »

« Nous perdons un peu du côté du moteur – qui dérate. Nous ne sommes pas encore heureux avec notre récupération d’énergie, mais ce n’est pas une chose que nous pointons du doigt en disant que cela explique ce grand écart. »

Forcément, les progrès de Honda, que reconnaît Toto Wolff, font d’autant plus ressortir ce problème chez Mercedes....

« Honda a fait un excellent travail. Ils ont livré une unité de puissance qui est extrêmement compétitive. Regardez où est AlphaTauri. »

Toto Wolff va-t-il accuser la FIA d’avoir voulu ralentir délibérément Mercedes, comme l’a déclaré Lewis Hamilton ? Non pas...

« Nous devons juste l’accepter et réagir en tant que sportifs. »

« Il faut juste dire quand ils [Red Bull et Honda] ont fait un très bon travail, point final. Il n’y a juste pas de solution unique alors pour revenir. Et je crois que sur le problème de moteur qui dérate que l’on voit, c’est quelque chose que l’on doit maîtriser. Ce n’est pas facile, mais nous y arriverons. »

« Suis-je surpris ? Non, je ne suis pas du tout surpris. Je pense que Honda est une entreprise très fière et j’étais convaincu qu’ils feraient tout pour avoir une formidable unité de puissance pour la dernière année en tant qu’équipe d’usine. »

« Je pense qu’ils n’ont rien laissé au hasard et qu’ils ont utilisé toutes les ressources disponibles pour finir le travail correctement. C’est donc une bonne motivation pour nous et je suis heureux pour eux. »

Pour Toto Wolff bien sûr, la partie n’est pas jouée et Mercedes va faire tout son possible pour réagir...

« Chaque déficit est difficile à combler. Est-ce la situation inverse de l’an dernier ? Nous ne le savons pas. »

« C’est la première course de la saison, Red Bull a une voiture plus rapide que nous en qualification à Bahreïn. Je suis fier de la façon dont nous avons récupéré ce retard, après ce test hivernal qui n’était pas optimal. Le combat est lancé. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less