Formule 1

‘Un sentiment horrible pour Ferrari’ : Hamilton compatit avec Vettel et Leclerc

Il espère les voir revenir en course demain

Recherche

Par A. Combralier

27 juillet 2019 - 19:23
‘Un sentiment horrible pour Ferrari’ (...)

Après avoir signé des performances extrêmement solides en essais libres, les Ferrari étaient les favorites pour la pole position ce samedi à Hockenheim. Mais tout s’est effondré en qualifications : Sebastian Vettel n’a pu participer à la Q1 en raison d’un problème lié à l’alimentation de son turbo, et partira donc dernier ; Charles Leclerc a été à peine plus chanceux : le Monégasque n’a pu faire un tour en Q3 et partira 10e, en raison d’une panne sur son système d’alimentation en carburant.

A la régulière, les Ferrari auraient-elles pu verrouiller la première ligne ? Les pilotes Mercedes en étaient persuadés en conférence de presse.

« Nous avons vu, en essais libres, qu’ils étaient très rapides » soutient Valtteri Bottas. « Ils ont fait de grands progrès en lignes droites, et beaucoup de choses dépendent cette saison des lignes droites. Ils gagnaient, je pense, 7 dixièmes sur un tour complet. Nous regagnions un peu en virage, mais pas assez, donc nous savions que ce serait très difficile de les battre en qualifications. Donc oui, il aurait été sympathique de voir où ils auraient pu finir en qualifications. Mais ils seront forts demain, s’ils peuvent tout réparer sur leurs voitures. »

Lewis Hamilton est du même avis que son coéquipier : il a eu chaud aujourd’hui !

« Je ne sais pas où nous aurions fini [sans le problème des Ferrari]. L’an dernier, c’était vraiment serré entre les trois écuries. L’an dernier, je pense qu’ils étaient les plus rapides aussi. Donc sur ce circuit, ils semblent être très bons. Ce week-end, Charles Leclerc était rapide, il a fait un bon temps en Q1, et en Q2, je crois que son premier tour a été invalidé… Mais quoi qu’il en soit, la Ferrari semblait très, très bien fonctionner. Donc j’imagine que ça aurait été très serré entre nous sur le moment. Mais c’est ainsi. »

Max Verstappen s’attendait aussi à ce que les Ferrari « soient rapides » ici.

« Les Ferrari ont bien sûr une vitesse de pointe incroyable, mais de plus, le tracé de ce circuit semble être assez bon pour eux. Il reste encore une course à disputer, nous verrons comment les Ferrari performent ici. Ils ont un peu plus de travail à faire mais je m’attends à ce qu’elles reviennent à l’avant. »

Quel est le sentiment qui domine chez les trois premiers des qualifications d’aujourd’hui ? La joie, peut-être un peu mauvaise, de voir un concurrent s’auto-éliminer ? Ou la compassion envers Sebastian Vettel et Charles Leclerc ?

« Cela peut arriver à tout le monde » explique Max Verstappen. « Et ça m’est arrivé par le passé. Sur le moment, je ne m’en suis pas vraiment soucié, parce que vous vous concentrez sur votre propre travail. C’est dommage bien sûr, parce que vous aurez moins ce genre de batailles rudes avec Ferrari, mais au bout du compte, vous voulez toujours bien performer pour vous-même. »

« Cela ne fait pas de différence, dans le sens où vous vous concentrez pour faire le meilleur travail possible » confirme Lewis Hamilton pour Mercedes. « Finalement, cela doit être difficile, après tous les essais libres, qu’un problème arrive dès le début des qualifications. C’est vraiment un sentiment horrible pour tout le monde, et ils ont vraiment dû le ressentir. Mais nous sommes tous passés par là. J’espère qu’ils reviendront demain. »

Valtteri Bottas s’attend-il aussi à un retour en force des Ferrari en course ?

« Nous adorons tous avoir de bonnes luttes mais au bout du compte, nous sommes aussi là pour nous-mêmes et dans l’équipe, nous voulons obtenir le meilleur résultat possible. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less