Formule 1

Un ou deux arrêts ? Médiums ou durs ? Les équipes devront choisir demain

Des stratégies possiblement variées selon Pirelli

Recherche

Par A. Combralier

11 mai 2019 - 17:46
Un ou deux arrêts ? Médiums ou durs ? (...)

Le record de la piste a été amélioré de près de 5 dixièmes par Valtteri Bottas, ce samedi en qualifications à Barcelone. C’est la troisième pole consécutive du pilote Mercedes.

Aucun pilote n’a tenté à se qualifier en médiums en Q2, si bien que tous les qualifiés en Q3 devront partir avec des tendres demain, en course. Par conséquent, relève Pirelli, une stratégie à deux arrêts « pourrait être considérée » par certains de ces pilotes partant en tendres.

L’usure du pneu avant-gauche devra en particulier être surveillée, puisque ce pneu est normalement « le facteur limitant » sur ce circuit exigeant. « Gérer la dégradation des pneus arrière sera aussi critique » rajoute Pirelli.

Sur le papier, la stratégie la plus rapide en course demeure, en effet, de faire deux arrêts. Il s’agirait de partir en tendres, de s’arrêter au bout de 22 tours pour chausser un autre train de tendres, et de passer, 23 tours plus tard, aux médiums.

Cependant, comme il est très difficile de doubler à Barcelone, la stratégie à un seul arrêt devrait être adoptée par toutes les écuries. Il faudrait donc faire un premier relais de 27 tours en tendres, en les gérant avec « une grande attention. » Les durs seraient ensuite chaussés sur les monoplaces jusqu’au drapeau à damiers.

Une autre stratégie, pour les pilotes hors du top 10, consiste à partir en tendres, pour un premier relais de 30 tours, pour ensuite passer les durs pendant 36 tours.

« Comme nous le pensions, ce furent des qualifications extrêmement rapides » a déclaré Mario Isola après la séance. « Valtteri Bottas a abaissé le record de la piste de l’an dernier de plus de cinq dixièmes. Nous avions pensé que certains pilotes tenteraient d’accéder à la Q3 avec des médiums en Q2, mais ce ne fut pas le cas. Par conséquent, soit ces pilotes visent une stratégie à deux arrêts, soit ils pensent, avec confiance, qu’une stratégie tendres-durs marchera demain. »

« Ce sera intéressant de voir quelle option ils choisiront, et si un pilote hors du top 10 adoptera une stratégie alternative. »

« La météo fut un peu variable aujourd’hui, et cela pourrait être un autre facteur qui influencera la performance des pneus en course. »

Pirelli

expand_less