Formule 1

Un emplacement glissant à l’origine du mauvais départ de Bottas en Espagne

Mercedes nie un problème mécanique

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 mai 2019 - 14:25
Un emplacement glissant à l’origine (...)

En pole pour le troisième Grand Prix consécutif, Valtteri Bottas a perdu la tête de course dès l’envol en Espagne. Cela avait déjà été le cas en Chine, à cause de patinage, mais il a expliqué avoir ressenti un problème sur l’embrayage à Barcelone.

"J’ai tout perdu au départ. Il y a eu un problème au départ, un comportement étrange de l’embrayage. Il se relâchait, accrochait le point, et ainsi de suite, quelque chose que je n’ai jamais ressenti avant" assurait le Finlandais après la course.

"Ce n’était pas que sur les données, je pouvais aussi le sentir. C’était la première fois que je sentais quelque chose comme cela, comme une vibration sur l’embrayage. Et c’est pourquoi mon envol fut vraiment décevant. L’embrayage mordait, je le perdais très rapidement."

Dans le débriefing vidéo du GP par Mercedes, le directeur sportif Ron Meadows explique que c’est "l’adhérence de la voiture sur la pole positon, et non l’embrayage" qui est responsable du problème. "Dans les courses de soutien, on a souvent vu le deuxième et le troisième mieux s’élancer."

Andrew Shovlin, directeur de l’ingénierie en piste de l’équipe, confirme cette information : "C’est un des éléments. On a un peu de patinage et toutes les roues glissent, l’embrayage aussi, il y a une certaine interaction."

"Nous allons ramener toutes les pièces et les vérifier cette semaine pour bien comprendre. Pour le moment, nous pensons que le problème numéro 1 concernait bien l’adhérence, et non un problème avec la voiture."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less