Formule 1

Un baquet Mercedes F1 en 2022 : Russell plus que jamais concentré sur son objectif

Sakhir a encore accru sa motivation

Recherche

Par Alexandre C.

22 mars 2021 - 18:09
Un baquet Mercedes F1 en 2022 : (...)

2022 sera-t-elle l’année, enfin, de la titularisation chez Mercedes pour George Russell ? Le Britannique patientera une année de plus chez Williams en 2021. Mais forcément, son intérim fantastique à Sakhir, dans la voiture de Lewis Hamilton, a marqué les esprits.

A l’aube de la nouvelle saison, le pilote Williams ne cache pas son ambition : signer pour Mercedes. Et il compte bien tout faire pour ne pas laisser le choix du doute à Toto Wolff.

« Je pense que jusqu’à ce point de ma carrière, j’ai été très exigeant et ambitieux. J’ai été très exigeant et ambitieux avec Mercedes en premier lieu pour avoir l’opportunité de courir en GP3, en Formule 2 et de me lancer en Formule 1. »

« Je pense que j’ai eu une opportunité tellement unique l’année dernière à Bahreïn que je suis dans une position très confortable, je pense que cette course a été massivement importante pour moi et je pense que ça me donne l’opportunité maintenant de m’asseoir et de me détendre et de me concentrer vraiment sur le pilotage et ce qui arrivera arrivera. »

« J’aime à penser que j’ai réussi à montrer ce que je peux faire dans une voiture de tête, Mercedes sont mes mentors, mes managers. Nous devrons juste attendre et voir ce qui vient en 2022, mais je pense, comme je l’ai dit, que cette opportunité pour moi était énorme et peut-être que j’aurais abordé les choses légèrement différemment si je n’avais pas eu cette opportunité l’année dernière. »

Bahreïn n’était pas qu’une preuve, à la face du monde, de son talent pour George Russell : ce fut l’occasion aussi d’apprendre encore massivement sur lui-même et le pilotage dans une équipe de pointe.

« Ce qui était très intéressant pour moi, c’est que je me suis qualifié en deuxième position, ce qui est ma meilleure qualification à ce jour - je pense qu’auparavant c’était 12ème - et j’étais déçu de ne pas être en pole ; ce n’est pas parce que vous êtes soudainement en tête de grille que cela change cet objectif, cette satisfaction que vous obtenez en tirant le maximum de votre équipement. »

« De même, en revenant de cet événement, j’ai eu quelques jours difficiles. Mais j’ai également mis cela derrière moi, j’ai appris de cette expérience. J’étais très reconnaissant à Mercedes et Williams de m’avoir donné ma chance, et finalement je devais considérer cette course comme une victoire en soi, même si je n’ai pas eu le trophée à la fin de la journée. »

« J’aborde la saison avec plus de confiance et de foi en moi, et c’est génial pour moi, pour l’équipe et pour tout le monde. Donc oui, c’était une bonne opportunité. »

Et cette année, si de nouveau un pilote Mercedes est touché par le coronavirus, George Russell sera-t-il le remplaçant chez Mercedes ? Ou bien Stoffel Vandoorne, le pilote réserve, ou Nico Hülkenberg, pressenti pour signer, seront-ils choisis ?

« Je veux dire que rien d’officiel n’a été décidé. Évidemment, tout a été arrangé à la dernière minute pour nous l’année dernière. »

« Ils doivent être préparés parce que ces choses peuvent arriver un vendredi soir, pour qu’un autre pilote puisse faire la course, mais je pense que nous règlerons ce point quand nous y serons. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less