Formule 1

Un an sans être rentré chez lui : Ricciardo admet avoir aussi le mal du pays

Un peu de déprime pour l’Australien

Recherche

Par Olivier Ferret

27 juillet 2021 - 16:48
Un an sans être rentré chez lui : (...)

Une cinquième place à Silverstone peut ne pas sembler être un triomphe pour certains, mais pour Daniel Ricciardo, c’était "un résultat énorme" après avoir contenu Carlos Sainz et sa Ferrari pour enregistrer son tout premier top 5 pour McLaren.

Alors que de nombreux pilotes attribuent leurs mauvaises performances à la voiture, à des erreurs ou à un simple manque de concentration, Ricciardo a été ouvert et honnête ces dernières semaines sur son adaptation plus longue que prévue à sa McLaren MCL35M.

Et maintenant il souligne également à quel point cela lui fait mal d’être loin de chez lui depuis bien longtemps...

"Je suis parti l’année dernière après la quarantaine, je pense que mon vol était le 1er juin donc cela fait plus d’un an maintenant que je ne suis pas rentré à la maison," explique Ricciardo

"La maison me manque, ainsi que ma famille et mes amis. Donc ça peut certainement me déprimer de temps en temps. C’est clairement la partie négative de ne pas pouvoir rentrer à la maison pendant si longtemps."

"Les autres pilotes, même s’ils ne vivent pas chez eux tout le temps, sont probablement à 30 minutes de leur maison ou cela leur prend un vol assez rapide en avion s’ils sont basés en Europe comme la plupart le sont. Ainsi, ils peuvent voir leur famille et leurs amis beaucoup plus facilement."

"Mais le point positif, c’est que cela me motive. Je me dis que même si je fais ces sacrifices et que je suis loin de ma famille et de mes amis, que je loupe des événements, que la famille vieillit, mes grands-parents et tout ça, la vie continue… Donc, tant qu’à être ici, je veux les rendre fiers, je veux que ça fonctionne avec McLaren, sinon tout ça serait pour rien."

"J’aime trouver les bonnes raisons, mais cette année sera probablement la première année depuis que j’ai quitté mes parents, en 2007, où j’aurai réellement le mal du pays, j’en suis assez conscient."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less