Formule 1

Un an après ses débuts ‘nerveux’ chez Red Bull, Albon retrouve Spa-Francorchamps

Il pourrait y avoir des surprises selon lui

Recherche

Par Alexandre C.

26 août 2020 - 17:49
Un an après ses débuts ‘nerveux’ chez (...)

C’était à Spa, l’an dernier (photo), qu’Alexander Albon avait fait ses débuts dans la Red Bull, remplaçant Pierre Gasly qui retournait chez Toro Rosso. Pour sa première course avec l’équipe, le Thaïlandais, malgré une pénalité moteur, n’avait pas démérité. Mais un an après, il peine toujours autant à ne serait-ce qu’approcher les performances de son coéquipier Max Verstappen.

Un an déjà : le temps est passé très vite pour celui qui n’avait même pas de contrat en F1 au début de l’année dernière !

« C’est dingue ! C’est passé vite, c’est sûr. On ne dirait pas du tout qu’une année entière soit déjà passée. J’ai hâte d’être à ce week-end, je peux prendre ce que j’ai appris de la course de l’année dernière et l’appliquer à celle-ci, afin d’avoir un peu d’expérience que je peux emporter avec moi, ce qui est bien. Nous avions déjà des idées l’année dernière et je me souviens du ressenti de la voiture - bien sûr, c’est une voiture différente cette année, mais elle a toujours des caractéristiques similaires, donc ce sera bien de comparer et de voir ce que nous pouvons faire. »

Il y a douze mois, Alexander Albon ignorait même le nom de ses mécaniciens au moment de faire ses grands débuts…

« J’étais assez nerveux au début de ma première course avec l’équipe. Il est évident que vous voulez faire du bon travail parce que vous voulez faire bonne impression. Je ne connaissais personne, et je n’étais en F1 que depuis six mois avec Toro Rosso, donc aller dans une grande équipe était évidemment très nouveau pour moi. Maintenant, je connais tout le monde, je suis bien installé dans l’équipe, nous progressons chaque week-end, donc c’est bien de retourner sur le circuit où tout a commencé. »

Pour sa course anniversaire, Alexander Albon peut-il espérer un podium dans les Ardennes ?

« Comme nous l’avons vu cette saison, nous avons eu de très bonnes courses et Spa est un bon endroit pour les dépassements, donc je suis impatient de reprendre la piste. J’ai de bons souvenirs de l’année dernière et j’espère que nous pourrons faire du bon travail cette année. Spa est une belle piste et c’est l’une des meilleures où nous allons, c’est une piste iconique. »

« Je me souviens de ce week-end l’année dernière et même si l’équipe ne m’a pas mis la pression, vous savez que vous voulez bien faire et faire le meilleur travail possible, alors avoir une course comme l’année dernière était assez spécial. Pour cette année, tout d’abord, l’interdiction des modes de qualification a été déplacée à Monza, alors voyons comment cela se passe. Je ne pense pas que ce week-end sera facile, car votre résultat à Spa est assez dépendant de votre performance en lignes droites et Mercedes est très forte en termes de puissance. Cela dit, à Silverstone, nous n’attendions pas grand-chose et nous volions, alors nous verrons ! On ne sait pas toujours très bien où se situe l’avantage qu’a chaque équipe sur chaque circuit avec les températures, les pneus, etc. mais j’aime beaucoup Spa, c’est une belle piste qui, je pense, ne nous a pas si bien convenus dans le passé, mais nous avons vu que cette saison est pleine de surprises alors allons voir où tout le monde se situe. »

Un nouveau triple-header commence pour la F1 et Alexander Albon : le Thaïlandais sent-il la fatigue au terme de cette première partie d’année frénétique ?

« C’était très chargé ! Mais ça l’est toujours en Formule 1. Il est évident que nous sommes dans le cœur de la saison maintenant et que les courses se succèdent à un rythme soutenu. Avec six courses à notre actif, nous connaissons les domaines sur lesquels nous devons travailler et les gars de l’usine travaillent d’arrache-pied pour rendre la voiture meilleure, plus rapide mais aussi plus facile à conduire. Tout se passe plutôt bien, nous nous améliorons pas à pas et nous expérimentons ce qui marche et ce qui ne marche pas, comme tout le monde. »

« Je viens de passer la semaine à me détendre et à recharger les batteries. Les triple-headers sont assez mouvementés, donc c’était bien de se détendre et bien sûr de garder la forme. Il s’agit juste de l’entretenir, de rester en forme et de ne pas faire peser le poids sur les ingénieurs ! »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less