Formule 1

Un 2e arrêt pour Hamilton, le ‘coup de maître’ de Mercedes selon Brawn

Il voit Max Verstappen battre Valtteri Bottas en fin d’année

Recherche

Par A. Combralier

7 août 2019 - 09:54
Un 2e arrêt pour Hamilton, le ‘coup (...)

Le duel du Grand Prix de Hongrie, qui a opposé Lewis Hamilton à Max Verstappen, sera-t-il aussi le duel pour le titre 2019 ? L’hypothèse, improbable il y a encore cinq ou six courses, est maintenant devenue plus plausible, étant donné que Valtteri Bottas n’a pris que quatre points lors des deux dernières courses.

Lewis Hamilton et Max Verstappen ont évolué dans une « autre dimension » (pour reprendre les mots de Toto Wolff) sur le Hungaroring. Le 3e de l’épreuve, Sebastian Vettel, a fini à plus de soixante secondes du vainqueur…

Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, salue aujourd’hui le pilotage du Britannique comme la prise de risque de son équipe, avec une stratégie audacieuse à deux arrêts.

« Lewis Hamilton a dû se battre comme le champion qu’il est pour gagner sur le Hungaroring. Son dernier relais fut mené, quasiment, sur un rythme de qualifications. Il s’est glissé entre les retardataires, et a rattrapé presque 20 secondes en 18 tours pour rattraper et dépasser, avec facilité, Max Verstappen. »

« En début de course, les deux pilotes s’étaient aussi livré un duel enthousiasmant, qui avait tourné en faveur de Max Verstappen. »

« Certes, les pneus de Max Verstappen étaient morts en fin de course, mais Mercedes avait gagné le bénéfice de voir, en premier, le comportement et les capacités des durs, grâce à un long relais de Valtteri Bottas. Il pouvait sembler étrange de rappeler Lewis Hamilton, alors que ses pneus semblaient en assez bon état pour continuer à pousser, mais en réalité, ce fut un coup de maître. Mercedes mérite donc d’être félicitée pour avoir pris un risque stratégique, alors qu’ils auraient pu choisir une alternative plus routinière, en attendant que les circonstances de course évoluent. »

« Bien sûr, étant donné l’immense avance de Mercedes au classement, ils peuvent se permettre de prendre des risques. Mais Mercedes a tout de même réussi à mener une course prenante, du début à la fin. Ce qui prouve que la F1 n’est pas juste une bataille entre pilotes, mais aussi un incroyable sport d’équipe. Les pilotes, leur équipe, sont dans une relation d’étroite dépendance. »

Même s’il a dû s’incliner dans les derniers tours de course, Max Verstappen n’a pas grand-chose à se reprocher selon Brawn : il fut l’homme du samedi, tandis que Lewis Hamilton fut celui du dimanche.

« Max Verstappen a signé sa première pole en Hongrie, après une série de tours rapides incroyables. En course, il a fait tout ce qu’il a pu pour remporter sa 3e victoire en 4 courses. Il n’y est pas parvenu, mais surtout à cause de Lewis Hamilton et de Mercedes, plutôt qu’à cause de Red Bull et de lui-même. »

« En Hongrie, Red Bull a prouvé avoir le 2e package le plus performant. Honda a aussi montré qu’ils avaient vraiment progressé sur le plan de la puissance et de la vitesse. »

« Ces quatre dernières courses, Max Verstappen a marqué plus de points (81) que tout autre pilote. C’est 18 de plus que Lewis Hamilton met presque le double du duo Ferrari (45 points chacun). C’est aussi bien plus du double que Valtteri Bottas. »

Max Verstappen peut-il rêver au titre ? Pas encore, selon Ross Brawn…

« Battre Lewis Hamilton pour le titre semble hors de portée, mais la 2e place est maintenant plus probable pour Max Verstappen, et ce serait quelque chose de spécial. »

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less