Formule 1

Ultimatum de Red Bull : Albon n’a pas eu d’objectif chiffré de la part de Horner

Il réagit assez froidement ou calmement…

Recherche

Par Alexandre C.

24 octobre 2020 - 19:49
Ultimatum de Red Bull : Albon n’a (...)

Alors que les rumeurs envoient Sergio Pérez (voire Nico Hülkenberg) chez Red Bull l’an prochain, Christian Horner a soudainement haussé le ton envers son pilote Alexander Albon : le Thaïlandais est prévenu, il a deux courses, celle au Portugal puis celle à Imola, pour prouver qu’il mérite de conserver son baquet.

Cependant en qualifications à Portimao, Alexander Albon a de nouveau fini loin de Max Verstappen (533 millièmes).

Que doit-il faire pour sauver sa place ? Christian Horner a évoqué la nécessité de faire des week-ends « solides » sans plus de précision… Et Albon n’est pas plus avancé !

« Je sais que je dois faire le travail. Ce n’est pas un secret dans ce sport. Il est évident que la performance est prioritaire, mais il n’y a pas d’objectifs fixés en termes de statistiques ou autres. Il s’agit simplement d’améliorer les performances et, bien sûr, de combler l’écart avec Max. C’est une façon très simple de voir les choses. Mais dans ce sens, je n’ai pas reçu d’instructions. La façon dont je l’aborde est la même que lors d’un week-end normal. »

Battu par Charles Leclerc et Sergio Pérez ce samedi, Alexander Albon a pourtant assuré qu’il "progresse" en qualifications.

« Bien sûr, il y a encore un écart avec Max. Mais en général, j’ai l’impression que les choses s’arrangent un peu plus et qu’il faut juste avoir de bons week-ends, des week-ends propres. Je pense que c’est important. »

La pression médiatique, et celle mise par Christian Horner, n’est-ce pas là un facteur déstabilisant ?

« Honnêtement, je me fiche de ce que les médias ont à dire. Je me concentre sur la relation entre moi et l’équipe et sur le temps au tour dans la voiture. Il n’y a rien qui puisse changer mon temps au tour en regardant mon téléphone. Je me concentre donc sur les choses qui comptent. Je me concentre sur ma performance, il n’y a pas grand-chose à dire à ce sujet. »

Christian Horner a confirmé que Red Bull pourrait aller voir ailleurs que dans sa filière pour trouver un coéquipier à Max Verstappen qui soit enfin performant. Et les noms de Sergio Perez et Nico Hülkenberg circulent beaucoup. Un désaveu pour Alexander Albon, comme pour Pierre Gasly et Daniil Kvyat.

Là encore, Alexander Albon ne veut pas s’en soucier.

« Signer des pilotes, ce n’est pas mon travail. Ce n’est pas mon problème. J’ai confiance en mes propres capacités. Leurs noms dans des articles de presse ne signifient rien pour moi. Je suis juste concentré sur mon travail et je travaille avec l’équipe pour obtenir les meilleurs résultats possibles. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less