Formule 1

Tsunoda, un style de pilotage agressif mais adapté aux F1 modernes ?

Ses patrons en discutent

Recherche

Par Alexandre C.

6 novembre 2021 - 20:24
Tsunoda, un style de pilotage (...)

Yuki Tsunoda s’est plusieurs fois fait tancer par AlphaTauri et notamment par Helmut Marko, pour être sorti de piste et avoir commis des erreurs gravissimes, même en Q1, alors que le potentiel de sa voiture était assez bon pour la Q3.

Le recadrage de Helmut Marko pourrait avoir porté ses fruits, comme en témoigne le dernier Grand Prix aux États-Unis.

« Je lui ai dit que cela n’avait aucun sens de toujours pousser en Q1 avec le risque de se crasher, quand vous avez une voiture capable d’aller en Q3 » a ainsi insisté Helmut Marko.

« Quel est l’intérêt ? Vous devez juste passer en Q2. Vous n’avez pas besoin d’être le plus rapide. Il doit être plus technique et attaquer quand c’est nécessaire, pas à chaque tour. »

Le principal intéressé s’est défendu : Yuki Tsunoda estime qu’il paie ici peut-être son rythme d’apprentissage forcé qu’il avait en formules de promotions.

« En F3 et F2, je n’avais qu’un an pour courir. Je poussais beaucoup et je courais sur de nombreux circuits pour la première fois - j’ai appris rapidement. Je fais la même chose qu’en F1. J’essaie d’apprendre de chaque séance. Chaque session et chaque semaine de course, j’apprends beaucoup. Quand un circuit est nouveau pour moi, je dois toujours repartir de zéro. Mais je sens que je m’améliore tour après tour, détail après détail. »

Selon Masamitsu Motohashi, ingénieur en chef chez AlphaTauri, Yuki Tsunoda bénéficie en effet d’une capacité d’adaptation très rapide, ce qui est une de ses forces : la rançon d’une forte agressivité ?

« Lorsqu’il a commencé à apprendre le fonctionnement des boutons sur un volant de F1, qui sont très différents de ceux de la F2 et très complexes, ce qui est unique chez lui, c’est que non seulement il a appris beaucoup de choses rapidement, mais il a aussi fait des changements lui-même. Il parle beaucoup avec nos ingénieurs, dans les moindres détails, il donne un bon feedback et nous pensons qu’il a déjà atteint un très bon niveau. »

Un style de pilotage adapté aux F1 modernes ?

Une des forces de Yuki Tsunoda ces prochaines années pourrait se situer non seulement dans ce surcroît d’agressivité, dans le bon sens du terme ; mais aussi dans ses préférences de pilotage. Comme l’explique le directeur d’écurie chez AlphaTauri Franz Tost, Yuki Tsunoda est un pilote des F1 new gen.

« Yuki va dans une bonne direction. Son style de conduite appartient aux styles de pilotage modernes - et il sait ce qu’il veut. Il n’aime pas tellement une voiture qui sous-vire. Il n’aime pas quand la voiture au point de corde se déstabilise trop à l’avant. Il ne se soucie pas tellement de l’arrière de la voiture. Tout ce qu’il a montré jusqu’à présent est positif. »

« Bien sûr, il ne devrait pas se crasher - vous dites cela à n’importe quel pilote. Les accidents - j’appelle ça la période des accidents - ça fait partie du processus d’apprentissage et de développement. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less