Tsunoda espère avoir une ’meilleure idée’ de l’AlphaTauri évoluée

Grâce au tracé sinueux du Grand Prix de Hongrie

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 juillet 2022 - 16:54
Tsunoda espère avoir une 'meilleure

Yuki Tsunoda a impressionné au Grand Prix de France, avec une belle qualification. Le pilote AlphaTauri a bien mieux réussi à exploiter l’AT03 évoluée qui faisait ses débuts au Castellet, mais un accrochage avec Esteban Ocon a mis un terme prématuré à sa course.

"Le Grand Prix de France était important pour l’équipe car nous avons introduit une évolution importante, visant principalement à produire plus d’appui" note Tsunoda. "Il y avait des signes évidents d’amélioration lors des essais libres du vendredi et j’étais satisfait de ma performance en qualifications avec la Q3."

"Mais ma course a été ruinée quand Ocon m’a percuté, et bien que j’ai essayé de continuer, les dégâts étaient trop importants et j’ai dû abandonner. Cela signifie également qu’il était difficile d’évaluer les changements apportés à la voiture sur une distance de course."

Tsunoda a exprimé son mécontentement à la radio de manière très directe, au point d’être censuré par la FOM, et il reconnait avoir toujours de la peine à se contenir : "Je n’étais pas content, bien sûr, et on l’a encore entendu à la radio ! En piste, dès que je porte un casque, il est probablement un peu plus facile d’être frustré."

"Ces derniers temps, j’arrive à bien le contrôler, par rapport à l’année dernière, c’est sûr. Je ne pense pas que je sois le seul à m’énerver sur la piste. On dirait que je suis spécifiquement plus en colère que les autres parce que je crie, c’est probablement pour ça. Récemment, je ne suis pas aussi en colère."

"Mais je reste calme. Bien sûr, ce n’est pas tout le temps. Mais oui, je pense qu’il y a d’autres choses sur lesquelles je dois me concentrer, donc je ne me soucie pas vraiment de ces choses. Je pense que même si je crie, dès lors que je suis performant pendant le week-end, tout le monde s’en fiche."

Une bonne qualification sera cruciale en Hongrie

Tsunoda veut réussir sa qualification pour ne pas se faire piéger par l’aspect sinueux du Hungaroring. En effet, il ne préfère pas compter sur un coup de chance comme celui qu’il avait rencontré l’année dernière en début de course.

"C’est un grand contraste de passer d’un circuit rapide comme le Paul Ricard au Hungaroring, qui est tellement plus lent et sinueux. Et ce week-end, nous aurons peut-être une meilleure idée de ce que les mises à jour apportent, car nous améliorons notre connaissance de leur fonctionnement."

"L’année dernière, lors de cette course, j’ai eu un peu de chance, car bien que je ne me sois qualifié qu’en 16e position après une séance difficile, le dimanche, avec les accidents du premier tour, j’ai finalement été classé sixième."

"Le Hungaroring est un circuit agréable à piloter, car il n’y a pas de longues lignes droites et vous êtes dans le rythme dans chaque virage. Mais il peut être un peu frustrant en course car si vous êtes coincé derrière une autre voiture, il est toujours difficile de la dépasser."

Un problème qui pourrait disparaitre cette saison, grâce aux monoplaces 2022, qui permettent de mieux se suivre : "Je suis impatient de voir si cette année, la situation s’améliore avec ces nouvelles voitures."

"Car jusqu’à présent nous avons vu qu’il est généralement plus facile de doubler qu’avant. Mais se qualifier le mieux possible sera toujours très important. Je veux bien faire, car cela rend la pause estivale qui vient plus agréable, si vous avez marqué des points juste avant."

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos