Formule 1

Tsunoda a appris il y a 10 jours que les essais libres étaient le jeudi à Monaco

Il découvrira en effet le GP du Rocher

Recherche

Par Alexandre C.

19 mai 2021 - 08:02
Tsunoda a appris il y a 10 jours (...)

En perte de vitesse voire de confiance depuis quelques courses, Yuki Tsunoda n’aborde sûrement pas le Grand Prix de Monaco dans les meilleures conditions. Car sur ce tracé urbain où il faut, plus que tout, se sentir serein et à l’aise dans la voiture, le Japonais sera observé de très près : la moindre erreur ne lui sera pas pardonnée, et sera en même temps fatale avec des dégâts assurés, tant les murs de Monaco seront proches de son AT02 ce week-end.

Au sortir de Barcelone, Yuki Tsunoda reconnaît ses erreurs et espère que son anniversaire, fêté en petit comité, lui a permis de revenir à une dynamique mentale positive.

« J’ai hâte d’être à Monaco, d’autant plus que l’Espagne a été un week-end difficile pour moi. Je n’étais pas satisfait de mon pilotage en qualifications et j’ai fait une erreur, mais je dois apprendre à accepter que ces choses peuvent arriver, pour passer à autre chose. Je n’ai participé qu’à quatre week-ends de course en F1 jusqu’à présent et je dois maintenant me remettre les idées en place. Je me concentre sur mon pilotage et je m’adapte autant que possible à la voiture. Quelques jours après l’Espagne, c’était d’ailleurs mon 21e anniversaire mais je n’ai rien fait de spécial : un test Covid le matin, suivi d’une séance de gym - une journée normale au bureau ! »

Contrairement aux rookies de Haas Nikita Mazepin et Mick Schumacher, Yuki Tsunoda n’a jamais couru à Monaco puisqu’il n’était pas en F2 en 2019. Une difficulté supplémentaire...

« Je n’ai jamais couru à Monaco dans aucune catégorie, mais j’ai couru à Macao par exemple, donc j’ai pas mal d’expérience sur les circuits urbains. Ils sont bien. Vous avez besoin d’une approche très différente sur un circuit urbain comme Monaco, surtout si l’on considère que je n’y suis jamais allé auparavant. L’évolution de la piste y est un facteur important, avec une adhérence très faible au début, puis elle change à chaque séance. La clé sera de ne pas faire d’erreurs en essais libres afin de maximiser mon temps en piste. »

Visiblement Yuki Tsunoda ignorait encore beaucoup de choses de Monaco jusqu’il y a peu… jusqu’au calendrier particulier du Grand Prix !

« Il y a beaucoup de facteurs inhabituels ce week-end et ce n’est que lorsque nous étions en Espagne que j’ai appris que vous rouliez en essais libres le jeudi, et que vous n’aviez pas de temps de piste le vendredi. Je vais devoir m’assurer de ne pas perdre pas ma concentration, mais je suis sûr que je peux m’adapter. J’ai passé beaucoup de temps sur le simulateur pour me préparer. »

« Notre voiture n’a pas toujours été à son meilleur dans les virages lents, mais je pense que même si la voiture est évidemment importante, le facteur principal sera la façon dont je peux m’adapter à la piste. Pendant les essais, j’essaierai de donner aux ingénieurs le plus de feedback possible pour les aider à régler la voiture, tandis que je me concentrerai sur ma conduite. La qualification consistera à avoir confiance en la voiture, car c’est encore plus important que d’habitude sur un circuit routier. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less