Formule 1

Travailler encore et encore, ne jamais abandonner : les clefs de la méthode Hamilton en F1

Décrite par ses ingénieurs chez Mercedes

Recherche

Par Alexandre C.

10 avril 2021 - 18:01
Travailler encore et encore, ne (...)

A part, bien sûr, le talent pur, sur quelles capacités et compétences Lewis Hamilton s’est-il appuyé chez Mercedes pour gagner à peu près tout ce qui était possible depuis 2014 (à l’exception de 2016) ?

Dans le podcast "Beyond the Grid", ses ingénieurs ont livré plusieurs clefs de ce succès.

Andrew Shovlin, ingénieur de course en chef chez Mercedes, tout d’abord, a dévoilé un premier indice : la capacité de Lewis Hamilton à se remettre toujours en question, sa perfectibilité impitoyable – ce qui le rapproche par exemple d’un ancien pilote Mercedes, un certain Michael Schumacher.

« Ce n’est pas un domaine en particulier, c’est le fait qu’à chaque fois qu’il ne gagne pas une course, il cherche à savoir pourquoi il ne l’a pas gagnée et pourquoi, la prochaine fois que cela se produira, il la gagnera à la place d’un autre. »

« C’est ce processus incessant de compréhension et d’amélioration par lequel il passe qui, je pense, doit être assez épuisant parce qu’il ne s’arrête jamais vraiment. »

« Il ne cesse de s’améliorer et il a déjà battu tous les records, mais quand on voit un pilote qui a accompli tant de choses et qui continue à travailler pour chaque victoire comme si c’était la première course, ce qui est vraiment ce qu’il fait, on comprend pourquoi il est là où il est. »

« C’est grâce au travail acharné, au dévouement et à cette envie incessante de continuer à gagner. »

James Vowles, le chef stratégiste chez Mercedes, évoque un trait de personnalité similaire quoique légèrement différent : Lewis Hamilton ne s’avoue jamais vaincu et continue de se battre pas à pas. Ce fut d’ailleurs encore le cas lors du premier Grand Prix de l’année à Bahreïn, alors que la Red Bull de Max Verstappen avait l’avantage en performance pure.

« Il y a tellement de courses que nous avons tous eu le privilège de vivre avec lui, des courses où il n’avait pas la meilleure voiture ; et c’est lui qui se bat bec et ongles à l’arrière et vous savez qu’il va tout donner. »

« Il ne va pas reculer, il ne va pas céder du terrain. Il peut être frustré et contrarié par le fait que vous avez commis une erreur et que vous l’avez mis dans une situation difficile, mais il tient ses promesses et c’est ce qu’il a fait depuis que nous sommes avec lui. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less