Traumatisé par Abu Dhabi, Wolff n’est pas contre un changement pour la safety car

Du moment que les règles sont précises et les procédures bien suivies...

Recherche

Par Franck Drui

12 septembre 2022 - 08:56
Traumatisé par Abu Dhabi, Wolff (...)

Le directeur de l’équipe Mercedes F1, Toto Wolff, a répété être ravi que la FIA ait correctement suivi les règles de la voiture de sécurité à la fin du Grand Prix d’Italie, après la conclusion controversée du championnat du monde de l’année dernière.

Lewis Hamilton a perdu le championnat des pilotes 2021 lorsqu’il a été dépassé par Max Verstappen dans le dernier tour de la saison. Verstappen a réussi à faire le dépassement après que le directeur de course de la F1, Michael Masi, ait lancé un redémarrage au dernier tour en violation des procédures habituelles.

La course dz Monza s’est terminée derrière la voiture de sécurité, car une opération visant à écarter la McLaren de Daniel Ricciardo a pris plus de temps que prévu. Wolff a félicité le directeur de course Niels Wittich pour avoir suivi correctement les règles et avoir terminé la course derrière la voiture de sécurité.

"Je suis vraiment satisfait de voir qu’il y a un directeur de course et des collègues qui appliquent le règlement contre la pression des médias et la pression des fans et de tout le monde pour enfreindre le règlement. Au moins Abu Dhabi, dans ce sens, a donné à la FIA une confiance plus solide pour appliquer la réglementation."

Wolff a déclaré qu’il ne faisait aucun doute que la procédure de la voiture de sécurité de la FIA avait été suivie correctement.

"C’est très clair. Il y a des règles et elles sont écrites. Et de mon point de vue, que je sois traumatisé ou non par Abu Dhabi, ces règles ont été suivies à la lettre à Monza. Il y avait une voiture sur la piste, il y avait des commissaires et une grue. C’est pourquoi ils n’ont laissé personne dépasser. Et puis il n’y a pas eu assez de temps pour relancer la course une fois que toutes les voitures ont rattrapé leur retard. C’est comme ça."

Wolff a cependant ajouté qu’il ne serait pas contre une modification des règles pour donner au directeur de course plus de flexibilité afin d’éviter de conclure les Grands Prix derrière la voiture de sécurité.

"Si quelqu’un n’est pas satisfait du règlement et que vous voulez avoir un spectacle et deux tours de course et de chaos, je suis absolument partant. Mais ils doivent changer la réglementation. Je ne pense donc pas que nous devrions nous plaindre de tout ce qui s’est passé à Monza parce que ce sont les règles. Ces règles peuvent être revues mais au moins, là c’était clean."

Wolff pense qu’il ne serait pas difficile de modifier les règles de toute façon et fait écho à la proposition de Lewis Hamilton : mettre un drapeau rouge si la voiture de sécurité apparait trop près de la fin de couse.

"Voulons-nous qu’une course se termine sous drapeau vert ? Si oui, il faut procéder à une rétro-ingénierie à partir de là. Vous pouvez donc dire ’cinq ou dix tours avant la fin, si nous avons une voiture de sécurité, mettons le drapeau rouge plutôt et reprenons ensuite pour courir jusqu’à la fin. Si c’est dans le règlement, tant mieux. Il y a des gens beaucoup plus intelligents que moi, les directeurs sportifs, qui ont peut-être d’autres idées. Tant que la règle est claire, reconnue et suivie, pas de problème pour moi !"

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos