Formule 1

Tracé alternatif à Bahreïn, plus de GP européens : Brawn précise les pistes de la F1

La deuxième moitié de saison, un casse-tête ?

Recherche

Par A. Combralier

11 juin 2020 - 19:52
Tracé alternatif à Bahreïn, plus de GP (...)

Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, a fait le point sur le calendrier de cette saison 2020 en examinant notamment sa deuxième moitié. Jusqu’à présent, 8 courses sont prévues. Mais l’inquiétude demeure pour la suite de la saison hors d’Europe, notamment au Brésil ou au Moyen-Orient où le coronavirus ne semble pas vouloir faiblir.

Pour faire le nombre, des Grands Prix européens pourraient être encore mobilisés, tandis que les Grands Prix au Moyen-Orient seraient repoussées en fin d’année.

« Les choses vont vite, mais nous avons encore le temps » a estimé Ross Brawn.

« Nous avons beaucoup d’options différentes et nous sommes très confiants pour avoir une excellente deuxième moitié de la saison, mais il est inutile de faire des annonces pour l’instant car il y a encore quelques pièces du puzzle qui évoluent et que nous devons assembler. »

« Il y a une possibilité de prolonger la saison européenne avec une ou deux autres courses si nécessaire. Je pense que Bahreïn et Abu Dhabi marqueront le terme de la saison d’après ce que nous pouvons voir pour le moment. Cela nous donne 10 courses. Nous trouverons au moins cinq ou six bonnes courses entre les deux. »

« Nous reconnaissons que les lieux où il faut construire une piste, comme Bakou ou Singapour, ont besoin de plus de préavis que les pistes permanentes. Tous les aspects ont été pris en compte, et je pense que nous pouvons avoir une très bonne deuxième moitié de saison. Il y aura des courses qui n’auront pas lieu, mais il y a beaucoup de choses qui se passent. »

Ross Brawn place beaucoup d’espoirs dans le circuit de Sakhir, où pourraient se tenir non pas une, mais deux courses… en utilisant un tracé alternatif, si besoin.

« L’un des attraits de Bahreïn est que le circuit possède de nombreuses configurations. Nous pourrions donc nous rendre à Bahreïn et y courir sur deux circuits différents. Il y a aussi une belle piste presque ovale qui serait très excitante et tous les tracés ont une licence de catégorie 1 de la FIA, c’est donc une option possible. »

« L’utilisation de deux configurations implique beaucoup de travail - par exemple, le chronométrage doit être établi pour deux pistes et il faut donc être très attentif. C’est quelque chose que nous devons prendre en compte. »

En tout état de cause, l’essentiel de la saison se passera en Europe : pour faire le nombre, la F1 envisage par exemple de tenir un Grand Prix au Mugello (pour marquer le 1000e Grand Prix de Ferrari). Imola, Portimao au Portugal, et Hockenheim, entre autres, sont aussi candidats. Ross Brawn s’en réjouit…

« Il y a un certain nombre de bons circuits européens où nous pourrions ajouter une ou deux courses supplémentaires pour être sûrs d’avoir une saison complète. »

Cependant aucune annonce ne sera prématurée… y compris le retour éventuel du public.

« Ce que nous voulons vraiment éviter, c’est d’annoncer quelque chose et d’avoir à le modifier. »

« Nous devons également l’annoncer suffisamment tôt pour que les gens puissent dresser des plans. Nous espérons que certaines courses de la seconde moitié de la saison auront des spectateurs, il nous faut donc du temps pour la vente des billets et la promotion. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less