Formule 1

Tout est allé de travers pour McLaren

Zéro pointé en dépit de grandes espérances

Recherche

Par A. Combralier

27 octobre 2019 - 23:52
Tout est allé de travers pour McLaren

Que s’est-il passé chez McLaren ? Les monoplaces orange s’étaient qualifiées en quatrième ligne… mais ont tout perdu durant le Grand Prix.

Carlos Sainz semblait en bonne position pour rapporter, encore, de gros points… cependant, et à l’inverse de Lewis Hamilton ou de Daniel Ricciardo, les durs ont « ruiné sa course » selon ses propres dires. Il a fini largement hors des points.

Visiblement, Carlos Sainz ne sait pas encore pourquoi les durs ont performé sur toutes les monoplaces, sauf sur la McLaren.

« Ce fut une après-midi frustrante pour toute l’équipe. Après des qualifications si solides, et un départ si formidable, j’étais 4e. Et c’était très décevant de reculer dans la hiérarchie après le premier arrêt. »

« Les durs ont simplement ruiné notre course. Nous devrons analyser ce qui s’est passé en détail, pour trouver pourquoi notre relais fut si décevant avec ces pneus. »

« Austin arrive très vite, donc il n’y a pas de temps à perdre. Nous allons travailler dur pour revenir plus forts le week-end prochain. »

Lando Norris, comme trop souvent cette saison, a lui joué de malchance. Il visait les points, mais son premier arrêt fut catastrophique. Une roue de sa monoplace avait été mal serrée ; les mécaniciens McLaren ont couru vers leur monoplace pour la ramener, à la force du poignet, aux stands. Lando Norris est bien reparti, mais il avait pris un tour de retard dans l’affaire. Il a logiquement abandonné, puisqu’il ne jouait plus rien, en milieu d’épreuve.

« J’ai pris un autre bon départ, quelques bons premiers virages, j’étais devant une des Red Bull et devant une Mercedes. Mon premier relais était bon, nous avions un meilleur rythme que les Toro Rosso. »

« Nous avons eu un problème avec l’écrou d’une roue, à mon arrêt. Je ne suis pas encore sûr… Mais l’équipe a décidé de jouer la sécurité, en m’arrêtant immédiatement et en ramenant la voiture pour la vérifier. J’avais alors un tour de retard et plusieurs drapeaux bleus, ce qui a rendu la course encore plus difficile. Certains paramètres, sur la voiture, avaient dépassé la limite, et nous avons décidé d’abandonner pour éviter des dégâts supplémentaires. »

McLaren, par la voix de Lando Norris, justifie ainsi, sans doute un peu maladroitement, l’abandon de la monoplace. Mais qu’importe : Lando Norris risque maintenant une pénalité, puisque l’incident, pour unsafe relase, a été placé sous enquête.

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less