’Toujours énervé’ à la radio, Verstappen y voit un signe positif

Le pilote Red Bull se "soucie" des choses en course

Recherche

Par Olivier Ferret

7 juillet 2022 - 16:49
'Toujours énervé' à la radio, (...)

Max Verstappen insiste sur le fait qu’il sera toujours "un peu énervé" dans ses appels radio parfois fougueux, car cela montre qu’il "s’en soucie".

Le consultant de Red Bull, Helmut Marko, a révélé qu’un psychologue aidait Yuki Tsunoda, qui "explose à la radio", ce qui n’est plus le cas de Verstappen, qui n’est donc plus "l’enfant à problèmes" chez Red Bull.

"C’est du Helmut tout craché ! Mais je n’ai travaillé avec personne pour ça. Au fil des ans, vous regardez ce que vous auriez pu faire de mieux. Cela n’aide pas toute l’équipe si vous vous énervez après une séance libre, car cela rend tout le monde nerveux."

"J’admets, je suis toujours un peu énervé à la radio. Cela n’influence pas mes performances. Mais, si les choses ne vont pas bien, si quelque chose est mal exécuté, alors j’ai un problème. Quand le jour viendra où je ne serai plus contrarié par ces choses, alors je ne serai plus intéressé par le sport."

"C’est parce que je m’en soucie que je suis parfois contrarié par ces choses. Cela n’influence pas ma performance en course encore une fois, certaines personnes sont plus calmes, d’autres plus explosives."

Interrogé sur l’arrivée d’un psychologue dans son entourage, Tsunoda a révélé qu’il avait toujours travaillé avec quelqu’un sur le mental.

"Cela fait partie des raisons pour lesquelles j’ai pu passer en Formule 1. Il m’a aidé à développer mes performances en termes de régularité. Mais j’ai quelqu’un à nouveau à mes côtés, c’est vrai, il doit en savoir plus sur moi-même et sur la direction que nous prenons."

"Définitivement, je suis en surchauffe, surtout dans mon cerveau ! Dans ces situations, il peut me rendre meilleur. Je sais que je dois m’améliorer."

A leurs côtés, Carlos Sainz, qui a remporté sa première course à Silverstone la semaine dernière, a ajouté : "S’il y a quelque chose que j’ai appris, c’est de trouver l’équilibre entre l’agitation et le calme. Cela vient avec l’expérience. Au cours de mes premières années en F1, j’étais trop calme et je n’ai pas fait valoir mon point de vue, mais être trop excité cela n’a aucun sens non plus."

Pour Kevin Magnussen, "il y a de l’émotion en F1. Vous êtes agacé, excité. S’il y a des choses que vous pouvez améliorer, pourquoi ne pas essayer, en parlant à des membres de l’équipe ou à des amis ou à un psychologue."

"Je peux me mettre en colère, bien sûr. Je suis une personne plus émotive à l’intérieur de la voiture qu’à l’extérieur de la voiture."

Esteban Ocon conclut que "ce n’est pas facile de garder la tête froide dans la voiture car, dans ces moments-là, on peut tout perdre ou tout gagner. Les gens réagissent différemment. La chose la plus importante pour nous est de performer sous ces pressions."

Red Bull

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos