Formule 1

AlphaTauri pourrait n’avoir que 60 à 65 employés en Autriche

Le nombre suffisant pour faire fonctionner les monoplaces

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 avril 2020 - 14:21
AlphaTauri pourrait n’avoir que 60 à (...)

Franz Tost ne sait pas quand la F1 pourra reprendre, mais le directeur d’AlphaTauri se veut confiant à l’idée de pouvoir organiser des Grands Prix en Europe, et notamment en Autriche, si les frontières et leurs routes ont rouvert au début de l’été malgré la présence du coronavirus.

"Pour ce qui est de voyager, il y a espoir que les routes puissent être de nouveau utilisables en juillet" espère Tost. "Si ça ne peut pas être fait autrement, nous pouvons le faire avec le staff de Ferrari. Mais compte tenu des interdictions de voyager et des fermetures de frontières, nous devrons voir si c’est possible."

La question la plus importante est de savoir quand la situation s’améliorera : "C’est exactement une des raisons pour lesquelles nous avons aussi peu de concret à l’instant présent. J’espère qu’assez de temps aura passé en juillet et que les frontières pourront rouvrir."

Pour les équipes venant du Royaume-Uni, Tost se repose sur l’idée de charter qui aurait été envisagée par la F1 : "Ils pourraient prendre un avion et atterrir à Zeltweg ou Graz. Je pense que les professionnels qui voyagent devront fournir un certificat de santé."

L’autre question est de savoir combien d’employés seront autorisés par équipe sur site : "Nous discutons de cela sans nous tenir à un nombre spécifique. Nous voudrions nous limiter aux spécialistes qui sont absolument nécessaires pour utiliser la voiture. Chez AlphaTauri, on pourrait joindre les deux bouts avec 60 à 65 personnes."

AlphaTauri (Toro Rosso)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less