Formule 1

Tost veut des moteurs permettant un retour des artisans en F1

Des motoristes comme Cosworth ou Ilmor

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 février 2021 - 13:47
Tost veut des moteurs permettant un (...)

Franz Tost, directeur d’AlphaTauri, a révélé quel type de moteur il aimerait voir en Formule 1 à partir de 2025, lorsque la discipline adoptera une nouvelle formule moteur. S’il voudrait conserver la récupération d’énergie et le format des moteurs, il apporterait des changements.

"Je resterais sur le V6 avec un turbo, mais sans le MGU-H" a déclaré Tost à Auto Motor und Sport. "Nous devons avoir le MGU-K puisque l’on a besoin d’un système de récupération d’énergie."

"Mais la priorité devrait être l’utilisation de carburants de synthèse neutres en CO2. Cela signifierait que l’on se conformerait aux demandes en termes d’émissions, et nous serions bien positionnés pour l’avenir."

Avec le départ de Honda, dont les V6 hybrides seront exploités par Red Bull entre 2022 et 2024, la F1 pourrait n’avoir que trois motoristes en 2025. Tost s’en inquiète et verrait d’un bon œil le retour d’un motoriste indépendant, comme Cosworth ou Ilmor.

"Nous avons besoin d’avoir plus de constructeurs. Le nouveau moteur doit être viable financièrement avec un budget précisément défini. Les règles devraient permettre à un Cosworth ou à un Mario Illien de construire un moteur" poursuit-il, citant le co-fondateur d’Ilmor.

"Quand les portes seront ouvertes à de nouveaux constructeurs, il n’y aura pas les contraintes que nous avons actuellement. De manière à économiser de l’argent, les matériaux devraient être restreints et le moteur devrait durer longtemps afin qu’il y en ait moins à construire."

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less