Tost ne juge pas les essais F1 de Barcelone très pertinents

Les conditions en février sont peu représentatives

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 février 2022 - 13:51
Tost ne juge pas les essais F1 de (...)

AlphaTauri a connu une matinée de vendredi compliquée avec une sortie de piste de Pierre Gasly aux essais hivernaux de Barcelone. Mais jusqu’ici, le roulage de l’équipe italienne avait été très positif, comme l’explique Franz Tost, son directeur. Il reste prudent sur la réalité de ces tests par rapport aux courses à venir.

"Jusqu’ici la base de la voiture est assez bonne sur le plan de la performance et de la fiabilité" a déclaré Tost à plusieurs médias dont Nextgen-Auto ce vendredi matin. "On a fait beaucoup de tours en deux jours et j’espère que ce sera encore le cas aujourd’hui."

"Les deux pilotes sont satisfaits de la voiture et se sont senti bien. Le seul point d’interrogation est la température, car ce ne sont pas des conditions dans lesquelles on travaillera, et j’espère que la voiture fonctionnera bien dans d’autres conditions."

"Je sais que certains composés, sur notre voiture en tout cas, ne fonctionnent pas bien a ces températures. C’est la raison pour laquelle je n’aime pas tester ici à Barcelone en plein mois de février."

Il confirme lui aussi que l’AlphaTauri est victime de marsouinage, un phénomène que les équipes n’attendaient pas si important : "C’était un problème au début des tests car ces rebonds n’étaient pas attendus. Les aérodynamiciens vont fournir des évolutions pour corriger le problème."

Des monoplaces plus faciles à suivre à Barcelone

En revanche, les premiers retours de ses pilotes sont positifs quant à la capacité des monoplaces à se suivre en piste. C’est un des objectifs du nouveau règlement et selon lui, les premières impressions à ce sujet sont positives, à Barcelone en tout cas.

"Dans les virages moyens et lents, c’est plus facile de suivre les autres voitures. Pierre m’a dit hier qu’il avait le sentiment que c’était plus simple, et que les pneus ne se détruisent pas en un ou deux tours comme c’était le cas avant."

"Nous pouvons donc nous attendre à des luttes plus serrées en piste. Ca dépendra du circuit, mais à Barcelone, les voitures pourraient être plus proches sans perdre d’appui sur l’aileron avant. C’est un bon pas en avant."

Avant la sortie de piste de Gasly ce matin, aucune erreur importante n’était à constater sur les deux premières journées de tests. Selon Tost, c’est à la fois la volonté des équipes de ne pas prendre de risques, et aussi dû au niveau des pilotes de Formule 1.

"On ne prend pas de risques les premiers jours, je ne veux pas voir de voiture dans le gravier. C’est une nouvelle voiture, on doit faire des kilomètres, et l’on doit accumuler des données pour la corrélation et le développement."

"Nous avons de très bons pilotes en F1 et le niveau est très élevé. Les pilotes font peu d’erreur, l’an dernier il n’y en a eu très peu. Ils viennent des catégories junior et sont tous expérimentés. Cette année il n’y a pas de rookie en F1 (il y a Zhou chez Alfa Romeo, ndr) et ils ont tous atteint un très bon niveau."

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos